Aller au contenu principal

Réglementation
La menace européenne sur les phytosanitaires s’éloigne

Compte tenu du vote du Parlement européen, la future législation européenne sur les pesticides ne devraient pas conduire à des impasses techniques. Du moins dans un premier temps.

Le cuivre ne devrait pas être interdit, ni le folpel, ni le méthiram ou encore le glyphosate. Le règlement adopté par le Parlement européen le 13 janvier dernier sur l'autorisation de mise en marché des pesticides sur la base de nouveaux critères d'exclusion en fonction de leur impact sur la santé humaine et sur l'environnement, a tout d'un texte de compromis. Par rapport à la version du projet initial (voir Réussir Vigne N° 148), les vignerons auront encore à leur disposition une pharmacopée suffisante pour résister aux différents bio agresseurs et gérer les résistances des pathogènes à différentes familles chimiques.

22 molécules vont être retirées

Une liste de 22 molécules reconnues comme cancérigènes, mutagènes ou toxiques dont au moins 16 sont actuellement utilisées sur vigne et devant être retirées du marché a pu être établie sur la base des critères d'exclusion retenus dans ce futur règlement. Il s'agit notamment pour les herbicides de l'amitrole, du gluphosinate et du linuron ; pour les fongicides de l'iprodione, du mancozèbe, du flusilazole, de la carbendazim, du dinocap (ces deux dernières molécules ayant déjà été proscrites dés 2010  par le Grenelle de l'environnement en France) et pour les insecticides, du lufenuron et de la bifenthrin. Bien que cette réglementation entrera en vigueur dés cette année, le retrait de ces molécules ne devrait être que progressif jusqu'à l'expiration des autorisations accordées dont elles bénéficient - ce qui peut aller jusqu'à 2018 - et leur interdiction pourra être différée s'il est démontré qu'aucune alternative n'existe. « Il ne faut pas pour autant se faire d'illusion », estime Thierry Coulon, de l'IFV. « Cette option light qu'a acceptée le Parlement européen ne doit pas faire oublier sa détermination à faire retirer du marché toutes les molécules neurotoxiques. Elle offre un répit aux vignerons mais elle ne doit pas faire oublier l'urgence et la nécessité pour la recherche de travailler sur des solutions alternatives ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole