Aller au contenu principal

La mélodie du vin selon Ed Motta

Jazzman de talent loué dans le monde entier, le brésilien Ed Motta est aussi un amoureux inconditionnel du vin et des terroirs français. Rencontre avec un véritable épicurien.

Derrière sa voix suave, Ed Motta ne cache pas son amour pour le vin. Il faut dire que sa relation avec la dive bouteille ne date pas d’hier. « Tout a commencé dans les années 90, lorsque j’ai rencontré ma femme Edna. C’est elle qui m’a fait découvrir cet univers », confie-t-il. Quelques années plus tard, son père lui fait découvrir les vins français à travers une bouteille de bourgueil. « C’était comme entendre la voix de Stewie Wonder ou le saxophone de John Coltrane pour la toute première fois ! », se rappelle le musicien. Il se dit alors impressionné par « cette profondeur que l’on ne retrouve que dans les vins français ». Immédiatement conquis, il ne tarde pas à goûter de nombreuses cuvées, sans cesse en quête de nouveaux horizons, du Jura à la Loire, en passant par la Bourgogne, l’Ardèche ou le Rhône. « De manière générale, j’apprécie les vins rouges avec peu d’alcool et des tanins très soyeux », explique-t-il. Côté blancs, il aime la puissance et la complexité du chenin, du savagnin et du chardonnay.

Une quête épicurienne qui passe par l’Hexagone

Lorsqu’il évoque ce nectar divin, Ed Motta se dit touché jusque dans l’âme. C’est ainsi qu’il se souvient de quelques dégustations mémorables, non sans émotion. « Certains vins m’ont fait pleurer. Ce fut le cas d’un vosne-romanée premier cru 2008 du domaine Bizot. J’avais l’impression d’entendre le morceau Aja, joué par Steely Dan, pour la première fois : une perfection », commente l’artiste. Et dans la musique comme dans le vin, Ed Motta recherche tout autant l’harmonie que l’inconnu. « Lorsque l’on ouvre une bouteille, on a toujours une idée de ce qui nous attend mais en réalité, on ne sait jamais vraiment sur quoi on va tomber. C’est le secret du vin », déclare-t-il. Et ce d’autant plus qu’il évolue tout au long de la dégustation, à la manière d’un morceau de jazz. Ed Motta semble bien disposé à poursuivre sa quête épicurienne, qui passe tout droit par l’Hexagone. « La France produit des vins d’un niveau dont personne ne peut s’approcher. Il y a plus que de la magie dans ses terroirs », assure-t-il. En attendant, sans doute retrouve-t-on quelques notes de pinot noir dans son dernier opus, Perpetual Gateways, paru en février dernier. Il suffit de tendre l’oreille…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Éric Moëc, ingénieur œnologue chez Badet Clément, réserve la bioprotection aux raisins vendangés à la main. Il s'agit des raisins issus d'un domaine que la Maison de négoce possède en propre.  © J. Gravé
La bioprotection, indissociable des itinéraires de vinification sans sulfites ?
Les levures non-Saccharomyces, ou bioprotection, sont presque systématiquement prescrites dans les itinéraires sans sulfites.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole