Aller au contenu principal

La mélodie du vin selon Ed Motta

Jazzman de talent loué dans le monde entier, le brésilien Ed Motta est aussi un amoureux inconditionnel du vin et des terroirs français. Rencontre avec un véritable épicurien.

Derrière sa voix suave, Ed Motta ne cache pas son amour pour le vin. Il faut dire que sa relation avec la dive bouteille ne date pas d’hier. « Tout a commencé dans les années 90, lorsque j’ai rencontré ma femme Edna. C’est elle qui m’a fait découvrir cet univers », confie-t-il. Quelques années plus tard, son père lui fait découvrir les vins français à travers une bouteille de bourgueil. « C’était comme entendre la voix de Stewie Wonder ou le saxophone de John Coltrane pour la toute première fois ! », se rappelle le musicien. Il se dit alors impressionné par « cette profondeur que l’on ne retrouve que dans les vins français ». Immédiatement conquis, il ne tarde pas à goûter de nombreuses cuvées, sans cesse en quête de nouveaux horizons, du Jura à la Loire, en passant par la Bourgogne, l’Ardèche ou le Rhône. « De manière générale, j’apprécie les vins rouges avec peu d’alcool et des tanins très soyeux », explique-t-il. Côté blancs, il aime la puissance et la complexité du chenin, du savagnin et du chardonnay.

Une quête épicurienne qui passe par l’Hexagone

Lorsqu’il évoque ce nectar divin, Ed Motta se dit touché jusque dans l’âme. C’est ainsi qu’il se souvient de quelques dégustations mémorables, non sans émotion. « Certains vins m’ont fait pleurer. Ce fut le cas d’un vosne-romanée premier cru 2008 du domaine Bizot. J’avais l’impression d’entendre le morceau Aja, joué par Steely Dan, pour la première fois : une perfection », commente l’artiste. Et dans la musique comme dans le vin, Ed Motta recherche tout autant l’harmonie que l’inconnu. « Lorsque l’on ouvre une bouteille, on a toujours une idée de ce qui nous attend mais en réalité, on ne sait jamais vraiment sur quoi on va tomber. C’est le secret du vin », déclare-t-il. Et ce d’autant plus qu’il évolue tout au long de la dégustation, à la manière d’un morceau de jazz. Ed Motta semble bien disposé à poursuivre sa quête épicurienne, qui passe tout droit par l’Hexagone. « La France produit des vins d’un niveau dont personne ne peut s’approcher. Il y a plus que de la magie dans ses terroirs », assure-t-il. En attendant, sans doute retrouve-t-on quelques notes de pinot noir dans son dernier opus, Perpetual Gateways, paru en février dernier. Il suffit de tendre l’oreille…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
La société S.Delafont Barrels commercialise des fûts inox de 320 l à 1650€ HT. Il est possible de financer pour partie l'achat de ces contenants via la subvention "innovation" de FranceAgriMer © J. Gravé
Les fûts se mettent à l'inox
La société gardoise S. Delafont Barrels conçoit et commercialise des fûts de 320 litres en acier inoxydable. Favorisant la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole