Aller au contenu principal

INTERNATIONAL
La financiarisation de la filière se poursuit

Pour nombre d’entreprises cotées en bourse, la filière vin ne serait plus rentable. Et beaucoup d’entre elles sont en passe, ou ont déjà, cédé leurs actifs vin. La crise financière mais aussi la pression qu’exercent les actionnaires, expliquent ces mouvements, selon Alfredo Coelho, chercheur à l’UMR Moisa Montpellier.

Constellation Brands, un des leaders mondiaux du vin, envisage de céder 80 % de ses actifs vin qu’il possède en Australie et en Europe, pour un montant de 291 millions de dollars, à Champ Private Equity, un fonds d’investissement qui se donne en général cinq ans pour restructurer une entreprise et la revendre. Foster’s songerait à dissocier également ses activités dans le vin de la bière. L’américain Brown Forman chercherait à vendre la presque totalité de sa branche vin. Pernod-Ricard s’est séparé de plusieurs de ses marques néo-zélandaises. “ Ces mouvements sont liés pour une part à la crise économique et financière internationale mais aussi à la crise viticole australienne ”, indique Alfredo Coelho. Mais ce ne serait pas la seule explication. L’indicateur ROA (Return On Assets) qui mesure la rentabilité d’un ensemble d’actifs était de 7,6 % en moyenne annuelle pour le vin en 2009, 13,6 % pour les spiritueux et 18, 6 % pour la bière. “ Le vin est donc nettement moins attractif pour les investisseurs que les spiritueux ou la bière. D’autant plus qu’avant la crise, le ROA attendu par cesinvestisseurs était de 15 % en moyenne par an. Ils peuvent accepter une légère baisse de cet indicateur en temps de crise mais pas que ce dernier atteigne le niveau de celui du vin. Leur mécontentement va obliger les entreprises cotées en bourse à faire des arbitrages entre le vin et la bière notamment. ” Et si la plupart de ces entreprises abandonnent leur branche vin, c’est dans le but de donner satisfaction à leurs actionnaires, souligne Alfredo Coelho. “ Ce qui leur permet de diminuer leur niveau d’endettement et donc de rassurer ces investisseurs. Et dans le même temps, en 2010, Constellation a dépensé 300 millions de dollars, soit quasiment le niveau de la transaction engagée avec Champ pour acheter ses propres actions en bourse et ainsi faire monter sa cotation. Ce qui est une autre façon de distribuer du cash à ses actionnaires. ” Brown Forman a également engagé un plan de rachat d’actions propres pour 250 millions de dollars. Autant d’argent qui ne sera pas investi dans l’outil de production…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole