Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« La filière vin doit s’approprier les neurosciences »

Gabriel Lepousez est normalien, docteur en neurosciences, chercheur en neurobiologie à l’Institut Pasteur depuis 2010 et œnophile. Il nous donne sa vision de l’intégration des neurosciences dans la filière.

Comment les neurosciences peuvent-elles être utiles à la filière vin ?

Les neurosciences nous ouvrent des portes sur l’interaction des sens, ce qui est très utile dans le domaine de la dégustation. Nous pouvons, grâce à de nouvelles connaissances, décrypter le processus de mémorisation d’un vin. Partant de là, il est possible de trouver des méthodes d’apprentissage plus efficaces pour les œnologues. C’est d’ailleurs ce que nous faisons avec Jean Lenoir (inventeur du Nez du Vin) à l’école du nez. Nous pouvons également dire quels sont les contextes de dégustations les plus propices pour le cerveau. Cela a un intérêt particulier, entre autres, pour les dégustations d’agréments. Nous savons par exemple que notre olfaction est physiologiquement différente tout au long de la journée. Nous pourrions imaginer de travailler conjointement avec l’Inao pour élaborer un cahier des charges plus efficient.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
Adapter le biocontrôle en fonction du risque
Pour réussir une protection avec l’appui du biocontrôle, il est recommandé de surveiller scrupuleusement la pression parasitaire…
Vignette
Cuivre : comment le limiter ?
Le nouveau seuil d’utilisation du cuivre à 4 kg avec possibilité de lissage renforce encore la recherche d’itinéraires pour…
Un châssis entre-roue pour outil interceps
Yohan Eynard, vigneron à Faurilles en Dordogne, a fabriqué son porte-outil entre-roue pour y monter une décavaillonneuse. Voici…
Vignette
Une enrouleuse de fil
Martin Raucoules, salarié du Domaine Gayrard à Milhavet dans le Tarn et Adrien Fraysse, vigneron à Villeneuve-sur-Vère ont conçu…
Vignette
Le chenillard, un incontournable pour les vignes en pente
Avec une part importante du vignoble en pente et en terrasses, les Domaines Schlumberger ont fait le choix de tracteurs…
Vignette
La chenillette, un engin passe-partout
Dans la Marne, le vigneron Dimitri Michel a jeté son dévolu sur la chenillette Rotair, qui lui permet de passer dans tous les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole