Aller au contenu principal

Centre
La dynamique de développement végétatif influe sur le profil des vins

Selon de premiers essais menés par le Sicavac, la dynamique de développement de la vigne aurait un impact net sur la qualité et le profil aromatique des vins de cépage sauvignon.

Pour le cépage sauvignon, il est important que la vigne ne soit pas concurrencée au départ par un enherbement excessif, nuisible à son alimentation en eau et en azote. On cherchera donc à avoir des vignes très peu enherbées en début de cycle pour favoriser ce développement rapide.
Pour le cépage sauvignon, il est important que la vigne ne soit pas concurrencée au départ par un enherbement excessif, nuisible à son alimentation en eau et en azote. On cherchera donc à avoir des vignes très peu enherbées en début de cycle pour favoriser ce développement rapide.
© P. Cronenberger

Tout est parti d'essais lancés en 1999 visant à évaluer l'influence de la hauteur de rognage sur la qualité des vins. « Nous avions alors constaté que plus on rognait haut, plus le degré des vins était élevé mais pour autant, nous ne constations pas de corrélation au moment de la dégustation entre les différentes hauteurs de rognage et la qualité des vins. Nous sommes arrivés à la conclusion qu'il y avait d'autres critères que la hauteur de rognage qui avaient beaucoup plus d'impact sur la qualité du vin », explique François Dal du Sicavac (Service Interprofessionnel Conseil Agronomique Vinification et Analyses du Centre). De nouveaux essais, cette fois-ci multi-critères (rognage, ébourgeonnage, enherbement avec mesure des alimentations hydrique et azotée, du volume foliaire, ...) ont donc été mis en place en 2002.

Un départ rapide de végétation

« Nous avons ainsi pu confirmer que le rognage n'était pas un facteur déterminant même si, en 2008, les vins issus de vignes rognées très bas (0,90 m) ont été préférés en dégustation à ceux provenant de vignes rognées haut (1,35m). Mais ceci ne constitue qu'une tendance », poursuit François Dal. « En revanche, nous sommes aujourd'hui persuadés que la dynamique de développement du végétal, à savoir l'activité de la pousse en début de saison et le stade végétatif auquel la végétation cesse de pousser., a un effet très net sur la qualité des vins et sur leur profil. Pour le cépage sauvignon, il est important que la vigne ne soit pas concurrencée au départ par un enherbement excessif, nuisible à son alimentation en eau et en azote. On cherchera donc à avoir des vignes très peu enherbées en début de cycle pour favoriser ce développement rapide de la vigne que l'on freinera ensuite par une reprise de l'enherbement. L'arrêt de végétation doit avoir lieu dès la fermeture de la grappe si l'on souhaite produire des vins de garde et plus tardivement pour les autres ». Autre enseignement tiré de ces essais qui vont se poursuivre : contrairement aux vignobles du sud où l'alimentation hydrique est considérée comme le premier facteur de qualité, les vignobles septentrionaux seraient beaucoup plus sensible à l'alimentation azotée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
L'agrivoltaïsme dynamique consiste à laisser passer le soleil dès lors que la culture en a besoin, et faire de l'ombre tout en produisant de l'électricité lorsque les besoins de la culture sont satisfaits. © Sun'R
L'agrivoltaïsme se développe avec la viticulture comme priorité

L’agrivoltaïsme a le vent en poupe. L’entreprise Sun’Agri a annoncé fin mars avoir noué un partenariat avec Engie Green,…

20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole