Aller au contenu principal

La détection de la flavescence dorée prend de la hauteur

La chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône a testé plusieurs drones pour la détection de la flavescence dorée. Les techniciens espèrent ainsi accélérer leur introduction dans les vignes.

En présence d'un feuillage rouge, le drone prend une photo et enregistre la localisation.
© Chambre d'agriculture des Bouches-du-Rhône

Las d’attendre les conclusions du projet de recherche Damav, les techniciens de la chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône ont décidé de prendre les devants sur la détection de la flavescence dorée par drone. Ils ont donc mené leurs propres essais lors de la dernière campagne. Sur 40 hectares, ils ont comparé le travail de l’homme à celui de deux drones, l’un muni d’un capteur multispectral, l’autre d’une caméra classique dotée d’un algorithme pour capter la couleur rouge. « Notre solution n’est pas efficace à 100 %, mais c’est du même ordre de grandeur que la prospection habituelle », indique Sébastien Attias, chef de développement filière à la chambre. Le plus gros écueil vient notamment de la détection des ceps morts ou encore de l’esca.

Douze minutes pour survoler un hectare

« Même s’il y a toujours 10 ou 30 ceps par hectare à vérifier, les équipes gagnent du temps car elles vont directement au plant suspect », estime le technicien. Pour lui, l’avantage est aussi de faire passer les drones plusieurs fois, et de cibler la période de prospection en fonction de l’apparition des symptômes. Car douze minutes suffisent à un drone pour quadriller un hectare, contre presque deux heures pour un homme. La chambre d’agriculture a retenu un modèle commercialisable et volant à faible altitude (donc pas d’habilitation nécessaire) pour continuer à l’expérimentation à plus grande échelle l’an prochain. « Nous espérons proposer aux coopératives une solution clé en main, avec achat de drone et programmation autour de 6 000 euros et d’ici deux ans », conclut Sébastien Attias.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
La société S.Delafont Barrels commercialise des fûts inox de 320 l à 1650€ HT. Il est possible de financer pour partie l'achat de ces contenants via la subvention "innovation" de FranceAgriMer © J. Gravé
Les fûts se mettent à l'inox
La société gardoise S. Delafont Barrels conçoit et commercialise des fûts de 320 litres en acier inoxydable. Favorisant la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole