Aller au contenu principal

Développement durable
La démarche « Bee-orchid » d’Univitis

Bee-Orchid vient du nom des orchidées qui poussent sur le domaine des Vergnes depuis que des pratiques plus respectueuses de l’environnement ont été adoptées. Ce logo symbolise l’engagement d’Univitis dans le développement durable.
Bee-Orchid vient du nom des orchidées qui poussent sur le domaine des Vergnes depuis que des pratiques plus respectueuses de l’environnement ont été adoptées. Ce logo symbolise l’engagement d’Univitis dans le développement durable.
© DR

Depuis plus de cinq ans, le groupe coopératif girondin Univitis promeut des pratiques respectueuses de l'environnement sur son vignoble pilote du Château Les Vergnes. Le groupe vient par exemple de signer une convention terroir avec la société Frayssinet, leader de la fertilisation organique des sols, qui engage Univitis à utiliser exclusivement des fertilisants organiques et naturels homologués en agriculture biologique sur son domaine pilote.

Un logo en signe de ralliement

Et pour formaliser son engagement dans le développement durable, Univitis a baptisé sa démarche Bee-Orchid. « L'objectif est de poursuivre les actions concrètes sur ce vignoble pilote afin de les proposer ensuite aux adhérents. Cependant, elles ne doivent pas mettre en danger la pérennité de l'activité et doivent concilier la dimension environnementale, sociale et économique » explique Univitis. Le logo Bee-Orchid est à ce jour réservé aux vins du Château Les Vergnes. « Les adhérents qui intégreront la démarche de façon complète pourront également avoir ce logo », précise le groupe girondin. Les démarches à venir visent notamment à maintenir et à développer la biodiversité sur le domaine.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole