Aller au contenu principal

Demain
La dégustation fine de l'équilibre redox des vins

Ces descripteurs ont été définis de façon consensuelle lors de réunions de travail entre des professionnels du Sud-Ouest et du Languedoc et les animateurs du projet
Ces descripteurs ont été définis de façon consensuelle lors de réunions de travail entre des professionnels du Sud-Ouest et du Languedoc et les animateurs du projet
© LALLEMAND

En collaboration avec la société Lallemand, Jacques Réjalot, vigneron à Buzet et Michaël Moisseeff, sculpteur d'arômes, planchent sur la mise au point d'une nouvelle méthode de dégustation des vins. « L'idée est de suivre l'état d'oxydoréduction du vin durant son élaboration », explique Jacques Réjalot. La différence avec une dégustation classique : l'utilisation d'un gradient de descripteurs spécifiques. « Tout le travail consiste à définir les notes les plus caractéristiques de l'équilibre redox et ce pour chaque famille aromatique », précise Jacques Réjalot. Et pour ce faire, Michaël Moisseeff apporte son expertise en matière d'évolution des arômes. « Par exemple, dans la série végétale, il a fallu définir quel descripteur correspond au végétal « réduit », et lequel correspond au végétal « oxydé ». Résultat on obtient un gradient qui va du haricot vert (pour le goût réduit) à la liqueur chartreuse (pour le goût oxydé)», explique le sculpteur d'arômes. Ainsi, en plaçant sur la "roue" les descripteurs sentis dans le vin, une sorte d'étoile permet de «visualiser » l'état du vin: plus le cercle est fermé, plus le vin est réduit et plus il est ouvert, plus il est oxydé. Reste à l'œnologue à engager l'action nécessaire pour rétablir « l'équilibre ».

A peaufiner  

« Il reste beaucoup à faire et le sujet est complexe. Les premières expérimentations ont porté sur des vins de sud-ouest et du languedoc. Le bordelais, l'Alsace, la Loire, le Rhône et la Bourgogne nous permettrons de compléter le diagramme existant et de proposer un véritable outil d'aide à la décision », indique Jacques Réjalot. Des fioles contenant l'arôme des descripteurs et/ou une formation spécifique sont envisagées pour former les utilisateurs à cet outil. Mais d'ores et déjà, il semble que les œnologues soient très intéressés par cette méthode au vu de l'intérêt marqué de professionnel lors du Lallemand tour 2009.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
[TAILLE DE LA VIGNE] "Changer de mode de taille lors de la conversion bio nous a permis de stabiliser les rendements"
Julien Cuisset, vigneron au Château Grinou, en Dordogne, est passé à la non-taille palissée afin de ne pas amputer ses rendements.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole