Aller au contenu principal
Font Size

REFORME DES AOC
La certification des contrôles en question

L’Inao serait-il devenu “ une machine à produire de la norme ” ? Les professionnels dénoncent sa dérive technocratique entraînant une lourdeur des contrôles. Voire une possible évolution de l’inspection vers la certification.

SIMPLIFICATION DES PROCEDURES,
question de cout ; certains ODG pourraient être tentés par la voie de la certification pour l’application de leur plan de contrôle.
SIMPLIFICATION DES PROCEDURES,
question de cout ; certains ODG pourraient être tentés par la voie de la certification pour l’application de leur plan de contrôle.
© P. Cronenberger
La question résonne avec une certaine actualité : y aurait-il des conflits d'intérêts au sein du CAC (Comité des agréments et des contrôles), structure mise en place au sein de l'Inao, lors de la réforme des signes de qualité et de l'origine et chargée notamment de valider les plans de contrôle proposés par les ODG (Orga- nismes de gestion). Pour la Cnaoc (Confé- dération nationale des producteurs de vins à AOC), la réponse ne fait pas de doute : " Les organismes de contrôle qui siègent au CAC et en particulier, les organismes de certification (OC) sont à la fois juges et parties. Ces OC sont avant tout des sociétés privées dont l'objectif est de gagner de l'argent. Plus elles auront à contrôler, plus elles gagneront de l'argent. Sauf qu'elles participent à l'approbation des plans de contrôles. C'est une situation ubuesque. Le
contrôle est en train de devenir un business. "
Pour Gérard Boesch, vice-président de la Cnaoc, il est grand temps de changer et la composition et le fonctionnement du CAC. " Sinon, nous allons tout droit vers une approche tatillonne, technocratique et admi- nistrative du contrôle qui ne pourra être que mal comprise par les vignerons. On ne peut que constater que les représentants des orga- nismes de contrôle sont très présents dans les débats au sein du CAC, prenant 50 % du temps de parole alors qu'ils n'occupent que 15 % des sièges. " Et la Cnaoc de plaider pour que l'approbation des plans de contrôle soit de la responsabilité de l'administration de l'Inao. Ce dernier se défend en expli- quant que n'ayant plus la charge des contrôles, sa mission est de rester attentif à leur qualité et de s'assurer par là de la qualité finale des AOP et donc d'être en
mesure de contrôler les contrôleurs. De plus, " les organismes de contrôles doivent être agréés Cofrac d'ici juillet 2011. Les règles de contrôles mises en place par l'Inao permettent que cet agrément soit opérationnel ", précise Jean-Louis Buër, directeur général de l'Ins- titut. Et de rassurer les producteurs : " les règles produites par le CAC concernent les contrô- leurs : le contenu des contrôles n'a pas évolué depuis 2007 ".
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole