Aller au contenu principal

bourgogne-jura, vaucluse
La CCVF ne fait plus consensus

Boris Calmette, président de la CCVF, se dit ouvert au dialogue. "Notre volonté est d'être rassemblés", déclare-t-il.
© C. de Nadaillac

Après la Fédération des caves coopératives Bourgogne-Jura (FCCBJ) il y a quelques mois, c’est maintenant au tour de celle du Vaucluse de claquer la porte des Vignerons coopérateurs de France (CCVF). « Ce n’est pas un coup de tête, explique le président vauclusien Joël Reynaud. C’est un problème qui était latent, et cela a été voté à l’unanimité. » La Fédération des caves des vignerons coopératifs du Vaucluse (FCVCV) reproche à la CCVF de ne plus assurer son rôle de syndicat et d’être trop laxiste sur les dossiers à défendre. « J’ai connu une organisation forte, qui se battait pour les viticulteurs sur tous les fronts. Ce n’est plus le cas, regrette le président. Notre décision n’est pas irrévocable, mais il faudra qu’il y ait une remise en question de la part des dirigeants pour que nous envisagions un retour. » De son côté, la fédération bourguignonne explique tout simplement ne plus être en accord avec le syndicat national.

Des désaccords ponctuels selon Vignerons coopérateur de France

La CCVF, et plus largement la coopération agricole, « prône un modèle que nous n’approuvons pas », fait savoir la déléguée générale de la FCCBJ, Marie-Odile Sorlier, par voie de communiqué de presse. Cette fédération souhaite défendre un entreprenariat de proximité, où la coopérative n’est pas destinée à faire de la marge mais à rémunérer les vignerons.

Pour Boris Calmette, président des Vignerons coopérateurs de France, le problème est ailleurs. « Il n’y a pas un modèle unique, répond-il. De plus, celui des grosses coopératives a fait ses preuves depuis plus de 25 ans en Languedoc-Roussillon. » Le président de la CCVF estime que ces départs sont basés sur des points de désaccord ponctuels, et ne remettent pas en question la stratégie du syndicat. « Nous avons proposé aux deux fédérations de les rencontrer et de débattre avec le conseil d’administration pour voir s’il y a des points qui auraient été mal compris, sans retour pour l’instant », précise-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole