Aller au contenu principal
Font Size

InVivo Wine confirme ses ambitions internationales

Frédéric Noyère (à gauche), DG d'InVivo Wine, a réaffirmé l'ambition du groupe de "devenir un acteur majeur de la commercialisation du vin à l'international". © G. Aresteanu
Frédéric Noyère (à gauche), DG d'InVivo Wine, a réaffirmé l'ambition du groupe de "devenir un acteur majeur de la commercialisation du vin à l'international".
© G. Aresteanu

Le pôle vin du groupe coopératif InVivo mise sur Café de Paris pour accélérer son internationalisation. Il structure l’amont de la filière autour de la viticulture durable.

InVivo Wine, qui a réalisé en 2018-2019 un chiffre d’affaires de 224,7 millions d’euros, entend poursuivre sa politique de croissance externe en vue « d’atteindre rapidement la taille critique de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires ». C’est ce qu’a indiqué Frédéric Noyère, le directeur général du pôle vin, lors de la convention du groupe coopératif qui a eu lieu en décembre dernier à Paris. Réorganisé l’année dernière en trois pôles dédiés respectivement aux services (sourcing, œnotechnie et embouteillage), aux marques et à la distribution, le groupe a réaffirmé à cette occasion son ambition de « devenir un acteur majeur de la commercialisation du vin à l’international » et ainsi « d’offrir des débouchés à long terme aux coopératives viticoles françaises ».

Développer des marques fortes

Poursuivant sa politique d’acquisition de marques, InVivo est entré en octobre dernier en négociations exclusives avec Pernod Ricard en vue de l’acquisition du vin mousseux Café de Paris et de son usine de production située à Cubzac-les-Ponts, en Gironde. Une marque figurant parmi les dix pétillants les plus commercialisés au monde « et qui offre un champ d’innovation quasi illimité », selon le groupe. InVivo Wine compte la redynamiser pour partir à la conquête de nouveaux marchés comme la Chine et les États-Unis. En matière d’approvisionnement, le cap de la viticulture durable est bien engagé, avec le projet de créer une marque InVivo Veritas mettant en valeur la démarche RSE du groupe. Ce dernier est notamment partenaire du projet Vignoble innovant et écoresponsable (VIE) porté par l’Anivin, l’interprofession des vins de France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole