Aller au contenu principal
Font Size

InterLoire alloue 40 % de son budget aux marchés export

InterLoire, l'interprofession des vins du Val de Loire, a annoncé consacrer en 2020 un budget de 2,2 millions d'euros au développement des marchés export. Le vignoble espère ainsi réduire sa dépendance à la consommation de vin dans l'Hexagone.

18 % du budget d'Interloire seront consacrés à la formation des professionnels du vin étrangers aux particularités des vins de Loire.
© J.GRAVÉ

D’après le service économique d’Interloire, 80 % des vins du Val de Loire se sont vendus en France en 2019. « Ce qui n’est pas forcément idéal vu que la consommation de vin dans l’Hexagone est plutôt sur une tendance à la baisse », a indiqué Sylvain Nolain, directeur général d’InterLoire. Pour l’avenir, l’interprofession mise donc sur l’export et se dote d’un plan de développement à l’international ambitieux. « Notre objectif est d’atteindre une croissance de +1 % / an en volume sur les marchés extérieurs d’ici à 2025 », a déclaré le directeur général. Pour y parvenir, InterLoire met 2,2 millions d’euros sur la table, soit 40 % de son budget.

Des actions spécifiques menées sur six marchés historiques

Les États-Unis, le Canada, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Belgique sont les six marchés prioritairement ciblés, auprès desquels l’interprofession mènera des actions spécifiques courant 2020. Partenariats avec des cavistes belges, formations auprès de sommeliers britanniques, stand au festival vins et histoire de Terrebonne (Canada), dégustations et conférences auprès des importateurs américains lors de l’évènement « Spring to Loire »...l’année promet d’être dense pour les équipes d’InterLoire. En plus de ces évènements sur les marchés historiques, InterLoire prévoit d’organiser des sessions de formation pour faire (re)découvrir le vignoble ligérien et ses vins aux professionnels, en Chine, en Russie, au Mexique, au Brésil et à Hong-Kong.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole