Aller au contenu principal

aude
Inondations : le vignoble paie aussi un lourd tribut

Dans l'Aude, plusieurs parcelles de vignes ont été entièrement submergées par les eaux. Les expertises terrain ont commencé la semaine suivant la catastrophe.
© Syndicat des vignerons de l'Aude

"Nous allons rebâtir le vignoble audois". Tels sont les mots de Frédéric Rouanet, président du syndicat des vignerons de l’Aude, en réponse aux inondations meurtrières qui ont eu lieu le 15 octobre dernier. Faisant état d’un bilan humain sévère (14 morts et 75 blessés), les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la montagne noire et les crues qu’elles ont provoquées ont également causé de sérieux dégâts dans le vignoble départemental. « Immergées, arrachées ou à terre, nombreuses seront les vignes qui ne s’en remettront pas », publie sur sa page Facebook le syndicat au lendemain du désastre. « Nous démarrons seulement les expertises terrain avec les techniciens de la chambre d’agriculture, déclare Frédéric Rouanet. Nous ne pouvons pas encore nous avancer pour chiffrer les dégâts », poursuit-il. Un numéro vert a d’ailleurs été mis en place afin de recenser les dommages dans le secteur agricole (1).

Faire jouer la solidarité nationale pour reconstruire

Une chose est sûre : beaucoup de travail attend les vignerons du secteur. À ce titre, l’association audoise des agriculteurs sinistrés créée à la suite des évènements de 1999 a été réactivée. « L’idée est de mettre toutes les institutions agricoles autour de la table et travailler sur deux objectifs : récolter des fonds et organiser plusieurs journées de solidarité nationale, afin d’apporter une aide manuelle à la reconstruction du vignoble », explique le président du syndicat. Les résultats des expertises terrain seront quant à eux présentés en commission nationale le 12 décembre et permettront de débloquer le fonds de calamité agricole pour indemniser les agriculteurs des 127 communes de l’Aude reconnues en situation de catastrophe naturelle.

(1) 0 800 08 63 11
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole