Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ils jouent du tonneau debout

Il s’appelle les Barik Arythm. Né en Charente en 1999, ce groupe de percussion sur barriques s’est produit plus 300 fois à travers la France. Attention ça vibre et ça décoiffe !

Détourner un objet du quotidien, ici la barrique vinicole, pour en faire un instrument de percussion et se produire en extérieur de jour ou bien de nuit, c’est tout l’objet des Barik Arythm. Ce groupe de percussion flirte entre musique de carnaval et musique urbaine. "Cette tradition de percussion sur des barriques et des tonneaux vient de la nuit des temps, explique Jean-Marc Emon, leader du groupe pendant dix-sept ans. Quand on a besoin d’éléments de percussion, on fait avec ce que l’on a sous la main : des tonneaux, des bidons en ferraille, des barils de transport de denrées alimentaires, voire des casseroles ou même des poubelles en plastique. La particularité de notre aventure musicale est d’avoir mis en avant un groupe de musiciens professionnels, entièrement dédié aux percussions sur des barriques vinicoles fabriquées dans sa région d’origine, le vignoble de Cognac. "

Provenant du parc d’occasion de la tonnellerie Sansaud à Segonzac en Charente, les barriques sont débarrassées de leurs deux fonds. La métamorphose en instrument de percussion s’opère en laissant l’une des deux extrémités ouverte et en équipant la seconde d’une peau de tambour. Le groupe joue avec plusieurs tailles de barriques, jusqu’à quatre différentes.

Un répertoire qui varie les styles et les rythmes

Les Barik Arythm, c’est aussi et surtout une longue aventure musicale. Parti de quelques morceaux de base ethnique traditionnelle, le répertoire a évolué en se nourrissant au fil des répétitions et des expériences musicales de chacun. Le spectacle assez détonnant et destiné à tous les publics s’est aussi construit d’année en année. Sur une saison, des danseuses et deux artistes de feu ont même intégré la bande, qui comptait à cette époque jusqu’à 12 personnes. En dix-neuf ans, 42 artistes ont ainsi défilé dans ce qui était presque devenu une troupe. Ensuite, au gré des disponibilités de chacun, des contraintes logistiques et des budgets, la formule s’est adaptée. Depuis quelques années, la formation s’était stabilisée à 6 personnes avec 5 musiciens et un artiste feu. Plus récemment, la configuration en quartet et en trio a vu le jour. "La formule allégée est plus simple à organiser pour la logistique et les répétitions", décrypte Thomas Testard, le nouveau leader du groupe.

La métamorphose en instrument de percussion s’opère en laissant l’une des deux extrémités ouverte et en équipant la seconde d’une peau de tambour.

Pour en savoir plus : facebook.com/barikarythm/
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole