Aller au contenu principal

Il fait écrire les ceps de vigne

Aucune ambiguïté possible. Quand Philippe Pérès explique qu’il cherche des ceps, il ne s’agit pas de champignons, mais bien de ceps de vigne. Il les tourne ensuite pour fabriquer des manches de stylos.

Certes, en bon natif du Sud-Ouest, Philippe Pérès doit bien se régaler de temps à autre d’une bonne poêlée de champignons. Il n’empêche, quand il s’attelle à récolter des ceps, c’est avant tout pour alimenter son tour à bois et fabriquer des manches de stylos. "Les nombreuses tailles subies par les ceps de vigne créent des marques et des contrastes avec des tâches, des textures différentes, des fibres larges et d’autres très serrées, relève cet artiste. Visuellement, c’est très intéressant pour mon travail." En fait de travail, Philippe Pérès officie dans l’industrie chimique. Mais le "bricolage", comme il dit, c’est sa passion depuis plus de trente ans.

Cette irrésistible envie de travail manuel l’a d’abord conduit à se spécialiser dans la fabrication de queues de billards, puis de couteaux. Ce n’est qu’en 2011 qu’il amorce le virage vers les stylos. L’un de ses amis coutelier présente sur internet sa série de stylos "faits maison". Elle rencontre un certain succès, qui donne envie à Philippe Pérès de tenter sa chance. Ce sera moins frustrant que la coutellerie. "Quand on allume une forge en coutellerie, il faut y rester la journée, note-t-il. Et j’ai beau travailler en 3/8, ce qui me laisse des demi-journées disponibles, ce n’est pas suffisant." Le voilà donc qui débute dans le monde des stylos "faits maison". Une décision qu’il ne regrette pas. Sa boutique sur internet compte aujourd’hui près de 280 références ; que des pièces uniques. Une trentaine de modèles qui vont du stylo-plume au blaireau en passant par le porte-mine, le critérium, le roller ou encore les atomiseurs de parfum. Avec un prix moyen du stylo qui s’échelonne de 48 à 54 euros.

Une quinzaine de références à base de ceps de vigne

Les ventes se font sur internet dans le monde entier et sur une dizaine de salons par an. Il ne s’arrête plus et en juillet 2013 il se déclare "artiste libre". Cela dit, la place des ceps de vigne reste assez faible. Une quinzaine de références tout au plus. "J’en ferais d’avantage si je le pouvais car, encore une fois, le résultat avec les ceps de vigne est exceptionnel, et je pèse mes mots. Faute de temps je ne prospecte pas assez les viticulteurs. J’aimerais leur proposer des partenariats. Je cherche aussi des douelles de barriques à travailler. Là aussi le rendu des différentes nuances est très beau. Pour les viticulteurs ce serait une forme d’engagement vers l’économie circulaire. " Avis aux vignerons !

J’aimerais proposer des partenariats aux vignerons et je recherche également des douelles.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole