Aller au contenu principal
Font Size

Innovation
Grégoire fait le plein de nouveautés

constructeur charentais fait peau neuve en proposant un renouvellement complet de son offre machine à vendanger et en proposant trois nouvelles automotrices.

Les deux machines à vendanger traînées et les trois automotrices récemment dévoilées composent pour 60 % du chiffre d’affaires du constructeur charentais.
Les deux machines à vendanger traînées et les trois automotrices récemment dévoilées composent pour 60 % du chiffre d’affaires du constructeur charentais.
© L. Vimond

Grégoire entame le renouvellement complet de son offre en machines à vendanger. Les deux modèles G1 et G2 composent aujourd'hui l'offre en machines tractées. Outre le design et le meilleur accès pour l'entretien, ils se caractérisent par une nouvelle console de commandes compacte et ergonomique doté d'un nouveau joystick, ainsi que par le système Vari Width de réglage du pincement par basculement du boîtier d'entrainement. Les aspirateurs inférieurs sont complétés en option par des modèles supérieurs, mais aussi par les systèmes de tri de la vendange Cleantech ou Cleantech Vario, pilotés depuis la console.

 

Navigation intuitive pour les automotrices

 

Trois nouvelles automotrices (G7, G8 et G9) font également leur apparition. Ces modèles se distinguent de leurs prédécesseurs par le design, le capotage, l'accès à l'entretien et la cabine Visio Center. Mieux insonorisée et climatisée, cette dernière intègre l'ensemble des commandes sur l'accoudoir solidaire du siège. Proposant une navigation intuitive, un terminal à écran couleur tactile informe sur les paramètres de la machine et facilite le suivi du remplissage et les manœuvres de recul, grâce aux deux caméras de série. La console Control Master assure le paramétrage des principales fonctions de vendange, tandis que le pilotage est assuré par le joystick. Les huit touches sont triplées par les positions gauche, centre et droite du joystick. Ces trois modèles intègrent de nombreux automatismes, comme la réduction du régime en bout de champ, la gestion du dévers et le contrôle simultané du régime moteur et du débit de transmission en pilotant simplement avec le joystick.

Reconnaissance automatique

Polyvalentes, ces machines reconnaissent automatiquement les outils lorsqu'ils sont attelés, comme la nouvelle cellule Multiflow de 2500 litres. Disposant d'une régulation DPAE, cette dernière informe sur le remplissage directement sur le moniteur de cabine. Sur la gauche, elle centralise les vannes et dispose d'un incorporateur en option. Les deux types de rampes - pneumatique et Quattro (4 aérovecteurs) - disposent d'un parallélogramme à suspension sur boule d'azote, d'une sécurité d'effacement, d'un suivi de la hauteur par capteurs à ultrasons, d'un repliage à 90° vers l'avant et d'un séquençage optionnel qui automatisent le déploiement et reploiement de la rampe en bout de champ.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole