Aller au contenu principal

Matériel
Gagner du temps en prétaillant

Une étude de l’IFV met en avant le gain de temps permis par le prétaillage : jusqu’à 80% pour les vignes en cordon de royat.

Christophe Gaviglio, ingénieur en mécanisation vignoble à l’I.F.V. « Le prétaillage fait gagner jusqu’à 80% de temps à la descente des bois en cordon de royat.»
Christophe Gaviglio, ingénieur en mécanisation vignoble à l’I.F.V. « Le prétaillage fait gagner jusqu’à 80% de temps à la descente des bois en cordon de royat.»
© DR
En janvier 2007, une étude menée au Domaine Expérimental du Vignoble Tarnais (DEVT) par l'Institut Français de la Vigne et du Vin (I.F.V.) sur le thème du prétaillage avait comme objectif de démontrer l'intérêt du prétaillage et le gain de temps qui en découle. Christophe Gaviglio, ingénieur en mécanisation vignoble à l'I.F.V. a mené cette étude avec 5 prétailleuses : Pellenc Visio sur porteur, Tordable Trio, Provitis OCEA MP 122, Ferrand P 2250 et Grégoire LD.

Sur de grandes surfaces

Les observations et les mesures complémentaires effectuées mettent en avant que « le prétaillage fait gagner 80% de temps à la descente des bois en conduite cordon de royat et 20% en guyot » indique Christophe Gaviglio.  Et d'ajouter « on peut gagner jusqu'à 10h/ha pour une densité de plantation de 4500 pieds/ha en conduite  guyot. Cela correspond à un gain de 130 euros/ha en main d'œuvre ! » Ce gain est plus élevé pour une conduite en cordon de royat et « d'autant plus sensible que la machine est utilisée sur une grande surface et sur une longue période » déclare-t-il. Enfin, pour les vignes conduites en gobelet, « le gain est bien moindre, mais le prétaillage apporte une facilité d'accès aux coursons et davantage de confort pour la taille » conclu Christophe Gaviglio.
Si le prétaillage est incontestablement un gain de temps pour les vignerons et la période de taille, il n'en reste pas moins que l'achat d'une prétailleuse doit être bien réfléchi. L'achat à plusieurs serait une alternative non négligeable compte tenu de la longue période d'utilisation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole