Aller au contenu principal
Font Size

En Afrique du Sud
Fronde contre un essai OGM


L´IWBT (Institute of Wine Biotechnology) de l´université de Stellenbosch en Afrique du sud doit faire face à la fronde menée par trois organisations de défense de l´environnement contre son premier essai en plein champ de vignes de cépage chardonnay génétiquement modifiées, résistantes aux virus et aux champignons parasites.
Ces organisations (Biowatch South Africa, EarthLife Africa, African Centre of Biosafety) estiment que les opérateurs sud-africains n´ont pas besoin de variétés OGM et que celles-ci pourraient même faire courir des risques inutiles non seulement à l´environnement mais aussi aux exportations sud-africaines et en particulier sur les marchés européens, où les consommateurs sont encore sous le coup du scandale causé par les importations américaines illégales de riz génétiquement modifié.

Biowatch South Africa a également mené une enquête téléphonique en octobre auprès des professionnels du secteur viticole, étude selon laquelle 74 % des vignerons, distributeurs et acheteurs ignoraient que de tels travaux étaient prévus et parmi ceux qui en étaient informés, 50 % estiment qu´ils ne sont pas utiles. Enfin, ces associations dénoncent le haut niveau de contamination que ces vignes OGM pourraient faire courir aux vignes voisines. Pour sa défense, l´IWBT affirme que son programme de recherche sur les vignes OGM ne vise qu´à l´amélioration de pratiques viticoles durables, que les risques de contamination sont particulièrement surévaluées par ces associations et qu´ils demeurent négligeables. L´IWBT se félicite toutefois que les citoyens n´acceptent pas pour argent comptant les éventuels bénéfices que les progrès technologiques pourraient apporter mais regrettent que les assertions faites par ces organisations soient basées sur de fausses analyses.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole