Aller au contenu principal

Frolight – Des guirlandes irradient les vignes contre le gel

L'entreprise belge Frolight innove en lançant des cordons infrarouges pour lutter contre le gel de printemps des vignes.

Le rayonnement infrarouge des câbles lumineux Frolight est moins sensible aux effets du vent.
Le rayonnement infrarouge des câbles lumineux Frolight est moins sensible aux effets du vent.
© Frolight

Frolight propose un système de protection des vignobles contre le gel en s’appuyant sur des cordons souples émettant de la lumière infrarouge. « C’est un système de chauffage par radiation, explique Alexander Schmidt, cofondateur de Frolight. À la différence des câbles chauffants, travaillant par convection (c’est-à-dire en chauffant par contact l’air et l’environnement proche), ce sont ici les photons de la lumière infrarouge qui maintiennent la température des bourgeons à un niveau acceptable. C’est donc beaucoup moins sensible au vent. » L’entreprise belge dispose de trois années d’expérience, affichant soixante installations dans sept pays, et garantit un gain de 6 °C à 10 cm, 2 °C à 20 cm. L’actionnement de la lumière s’effectue à distance dès lors qu’il y a une liaison wifi.

Saisonnière, la mise en œuvre est réalisée par des opérateurs, à l’aide de pinces de liage et de rubans biodégradables faciles à défaire une fois la saison critique passée. Un module, comprenant un compteur connecté alimentant deux tuyaux de 600 mètres de long, est installé en 4 heures par un seul opérateur. Côté investissement, compter 4 euros par mètre de tuyau, tout compris.

Un outil qui fonctionne avec un groupe électrogène

Producteur de champagne à Hautvillers, dans la Marne, Alexandre Gobillard teste la solution Frolight depuis deux saisons. « Cette année, nous avons eu quatre à cinq jours de gelée, dont une à - 5 °C, explique le vigneron. Nous avons laissé quelques rangs sans protection à côté, en guise de témoin. S’il y a quelques bourgeons qui ont été touchés par le gel, ils sont deux fois moins nombreux que dans la zone témoin. »

Par ailleurs, le vigneron lutte également contre le gel à l’aide de bougies. « À l’issue de chaque utilisation nocturne, il faut remplacer toutes les bougies, déplore-t-il. Ça demande beaucoup de main-d’œuvre, c’est fastidieux et ça finit par coûter cher. Avec Frolight, une fois installé, on a juste à allumer ou éteindre. Cela coûte 10 litres de gasoil à l’heure. Et il n’y a pas de fumée noire au réveil. » Le vigneron constate un meilleur démarrage de la vigne au printemps, ainsi qu’une meilleure sortie de grappe que dans les zones protégées par la bougie.

Alexandre Gobillard a sauté le pas et investira 35 000 euros pour la protection d’un hectare l’année prochaine. Le groupe électrogène (80 kW pour un hectare) sera loué, en attendant un éventuel investissement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Preview image for the video "Kubota - La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés adopte un pont avant suspendu".
Kubota - La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés adopte un pont avant suspendu
Kubota a dévoilé au Sima ses nouvelles gammes de tracteurs spécialisés.
Broyeur, épandeur, pulvérisateur... Guillaume Guiroux est équipé pour réaliser quasiment tous les travaux de la vigne au quad.
« Le quad a été pour moi une solution économique à l'installation »
Dans le Var, Guillaume Guiroux s’est lancé dans la viticulture sans tracteur, un choix économique et agronomique. Aujourd’hui…
John Deere lance une nouvelle gamme de tracteurs spécialisés haut de gamme.
John Deere - Des tracteurs spécialisés jusqu'à 136 chevaux
John Deere présente une gamme de tracteurs pour vignes larges made in Mexique.
RVI300_GEL_RTECH_NIV3
R-Tech - Un bon tuyau pour lutter contre le gel des vignes
La société bourguignonne R-Tech commercialise depuis peu une gaine chauffante pour lutter contre le gel.
Le groupe arrachage planche sur le financement de l'opération. Il y aurait besoin d'une enveloppe d'environ 100 millions d'euros.
Le groupe de travail arrachage des vignes est sur les rails
Un groupe de travail planche sur le financement de l’arrachage des vignes via le Feader.
Le rayonnement infrarouge des câbles lumineux Frolight est moins sensible aux effets du vent.
Frolight – Des guirlandes irradient les vignes contre le gel
L'entreprise belge Frolight innove en lançant des cordons infrarouges pour lutter contre le gel de printemps des vignes.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole