Aller au contenu principal
Font Size

Office
Fortes inquiétudes sur le budget de Viniflhor

La séance du Conseil spécialisée de Viniflhor qui s’est tenue le 14 novembre a largement été marquée par les préoccupations que suscitent la réduction du budget de l’office.

L'enveloppe budgétaire aux entreprises pour la promotion et l'international est passée de 4 millions d'euros à 0. Supprimé purement et simplement. En plein lancement du plan de modernisation de la viticulture, la nouvelle a de quoi scandaliser et interroger sur la volonté de l'Etat de relancer l'export et d'impulser une dynamique de conquêtes de parts de marché, objectif pourtant affiché par le plan de modernisation.

La recherche et développement touchés de plein fouet

Globalement, le budget 2008 de Viniflhor est diminué de 15%. L'enveloppe consacrée à la recherche et développement est prévue à 8 millions d'euros pour les fruits et légumes, l'horticulture et le vin. « Elle était de 14 millions d'euros en 2008 dont 8 millions d'euros dédiés à la filière vin » indique Jérôme Despey, qui, dans ce contexte, a menacé de ne pas voter le budget 2008. Là encore, il y a de quoi être révolté et poser quelques questions au groupe de réflexion sur « la recherche et développement. « Je suis très inquiet et je souhaiterai des explications » indique Bernard Nadal, président de l'IFVV. Par ailleurs, sur le budget global de l'Office (72 millions d'euros), un peu plus de 20 millions d'euros proviennent de l'hypothétique vente de l'ancien immeuble de l'office des grandes cultures. Sans ces 20 millions d'euros, la baisse réelle du budget, indique Jérôme Despey, est de 40%. Dans la perspective d'une fusion de tous les offices agricoles, cette baisse est de mauvaise augure... bien que le ministre de l'agriculture promette de maintenir les budgets 2008 en 2009.
Marion Ivaldi
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole