Aller au contenu principal

Filets antigrêle, les bonnes questions avant l’installation

Depuis juillet 2018, les filets antigrêle sont autorisés pour les AOC. Tour d’horizon des solutions disponibles et des questions à se poser avant l’installation d’un investissement important.

Le système Paligrêle forme une gaine pour la vigne, il n'y a donc plus besoin de passer pour relever la vigne.
© PALIGRÊLE

Le comité vin AOC de l’Inao a validé l’an dernier l’utilisation de filets antigrêle sur les vignes d’appellation. Tous les systèmes existant en raisin de table ne sont donc pas utilisables. Pour ceux qui pensent à l’installation de ces filets, voici ce qu’il faut savoir sur les équipements adaptés, et les éléments pratiques à prendre en compte pour l’installation, l’entretien et la conduite de la vigne.

Quel filet antigrêle choisir ?

Plusieurs fournisseurs proposent des filets antigrêle ou paragrêle (voir tableau), certains d’entre eux ont fait leurs armes avec succès en raisin de table. La plupart des filets proposés sont tricotés avec une maille fine qui laisse passer le soleil mais aussi les produits phytosanitaires. Les principales différences entre les différentes solutions concernent la facilité d’installation et la manipulation plus ou moins aisée des filets pour les relever en fonction des travaux de la vigne. Le système Whailex développé par la société Filpack permet ainsi de soulever et baisser le filet en quelques minutes pour chaque rang grâce à une manivelle.

Comment réaliser l’installation ? Quel est le coût d’un filet antigrêle ?

C’est une phase délicate, technique, longue et coûteuse. Le temps d’installation peut largement dépasser 100 h/ha pour des vignobles à haute densité. La plupart des fournisseurs proposent l’installation pour un coût supplémentaire (1 euro le mètre linéaire en plus pour le système Miselle par exemple). Le coût des différents systèmes oscille entre 7 000 €/ha jusqu’à 30 000 €/ha en fonction de la surface à protéger. C’est un coût élevé mais des économies de main-d’œuvre sont réalisées sur le palissage et le relevage dans la mesure où la vigne est conduite entre les filets.

Les filets antigrêle sont-ils compatibles avec les opérations en cours de végétation et la mécanisation ?

Le positionnement des filets entre 35 et 50 cm du sol autorise le travail du sol et le maillage permet les traitements phytosanitaires. En revanche, pour les opérations type effeuillage, il faut relever les filets tout comme pour les vendanges, ce qui nécessite de la main-d’œuvre.

Dispose-t-on de références et d’essais comparatifs sur les filets antigrêle ?

Les références concernent surtout le raisin de table. Pour le raisin de cuve, l’expérimentation est plus récente mais des essais sont en place à Cognac pour comparer les différents systèmes (suivis par le Bnic). Et un projet de recherche est en cours avec Innovin à Bordeaux afin d’étudier d’autres fonctionnalités pour ces filets (antipluie et protection contre les maladies notamment) afin de rentabiliser un investissement qui reste conséquent, à amortir sur de nombreuses années.

Témoignages

Richard Rottier, domaine des Malandes à Chablis

" Les filets antigrêle Miselle ont été installés sur 5 hectares suite à 2 épisodes de grêle successifs. C’est un système solide mis au point par un vigneron qui est venu sur place pour nous aider lors de l’installation. Cette phase a nécessité beaucoup de main-d’œuvre, 5 à 6 personnes sur deux mois, pour équiper tous les piquets de crochets qui permettent d’accrocher les filets et pour positionner les écarteurs afin de tendre plus ou moins les filets. L’investissement est conséquent, environ 30 000 €/ha installation comprise. C’est le prix à payer pour garantir un minimum de production pour nos clients. "

Lionel Miclo, vigneron à Westhaltent en Alsace

« Cela fait près de dix ans que j’ai installé des filets antigrêle (système Whailex) sur 5 hectares de mon domaine viticole. C’est un système très facile à manipuler pour relever et descendre les filets (30 mn/ha), ce qui facilite les opérations en cours de végétation. Le matériel (filets et accessoires) est solide et résistant. Au-delà de la protection vis-à-vis de la grêle (3 % de dégâts constatés par rapport à un témoin touché à 100 %), cela permet de protéger la vigne vis-à-vis du gibier et des oiseaux ».

Didier Gstalder, coopérative Qualisol dans le Tarn-et-Garonne

« Une grande partie du vignoble de Moissac (35 à 40 %) est protégée par des filets antigrêle depuis plus de vingt ans. Nous avons fait le choix dans le cadre de la protection monorang du filet proposé par Texinov (TIP 26) car ce fabricant français a su répondre à nos attentes. En effet, ce filet qui comprend un câble de fixation intégré en fabrication permet une installation rapide ainsi que l’accrochage ou le décrochage à volonté pour faciliter le travail de la vigne. De plus, le fil étant saisissable et coulissant, il permet d’avoir une tension optimale du filet. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole