Aller au contenu principal

En Gironde, l’appli BVE33 informe un large public des traitements à la vigne

Lancée mi avril, l’application Bien Vivre Ensemble 33 permet aux viticulteurs girondins d’informer en un seul clic qu’un traitement à la vigne est programmé pour le lendemain ou qu’il est en cours. Elle touche un public élargi et nomade.

© M.N. Charles

Financée conjointement par le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) et la Chambre d’agriculture de la Gironde, l’application BVE33 s’inspire largement de deux outils préalablement existants conçus par les producteurs de pommes du Limousin et par la chambre d’agriculture de Saône-et-Loire. Elle permet aux viticulteurs d’informer des traitements un public plus large que les seuls voisins.

« Depuis quelques années on conseillait déjà aux viticulteurs de réunir leurs voisins en début de campagne de traitements pour expliquer leur métier, pourquoi et comment ils traitent, précise Christophe Chateau, du CIVB. C’était l’occasion de récupérer les numéros de portable de ceux qui souhaitaient recevoir des textos la veille des traitements. BVE33 permet aux viticulteurs de poster les mêmes informations sans passer par les numéros de portable. Elle permet aussi d’informer des visiteurs occasionnels ou des randonneurs ». Selon le délai de ré-entrée du produit utilisé, l’avis de traitement reste actif 12, 24 ou 48 h. Il est valable pour un périmètre donné défini en amont.

Lire aussi : L'application Agricivis favorise la communication entre viticulteurs et riverains

Quand une personne qui a préalablement téléchargé l’appli BVE33 évolue dans ce périmètre, elle est automatiquement prévenue du traitement avec comme conseil de ne pas entrer dans la parcelle. Les avis postés peuvent aussi concerner les nuits de lutte contre le gel ou les vendanges si elles sont programmées très tôt un matin. L’appli peut même devenir un outil pour faire remonter rapidement des informations en vue d’établir des statistiques de dégâts liés aux aléas climatiques ou aux vols et aux dégradations commis dans les exploitations agricoles.

500 contributeurs en un mois

Le téléchargement de BVE33 est gratuit pour les utilisateurs mais pour poster des avis de traitement il faut obtenir un statut de contributeur qui se demande par mail au CIVB. Plus de 500 contributeurs ont été enregistrés sur le premier mois et plus de 1 000 téléchargements ont été réalisés sur la même période.

Conçue grâce au support cartographique satellite de Google map, BVE33 permet au producteur de repérer facilement ses parcelles et de les enregistrer. « Pour s’approprier l’application en tant que contributeur, il faut moins d’une heure, précise Xavier Buffo, directeur du château de la Rivière à Fronsac. Cela dit, chez nous BVE 33 n’a pas remplacé les textos envoyés depuis quelques années via un système automatisé la veille de chaque traitement à une petite trentaine de personnes. Ce sont plutôt deux outils de communication complémentaires qui touchent des publics différents. Pour inciter le grand public à télécharger BVE33, j’envisage de communiquer en direction des visiteurs que nous recevons à la propriété, soit plus de 20 000 personnes en année normale, en installant un panneau explicatif dans la salle de visite. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
L’Alouette lulu aime se percher sur des piquets de vigne. © A. Bossus
L’Alouette lulu, oiseau emblématique des vignobles
Cette alouette se repère au printemps grâce à son chant, « lululu », qui lui a valu son nom. Des mesures de préservation peuvent…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole