Aller au contenu principal
Font Size

Viticulture
Ecovigne promeut l’utilisation des SDN

CHAMPAGNE >> Sous l’impulsion du distributeur Ecovigne, 300 hectares en Champagne ont pu être traités avec des stimulateurs de défenses naturelles.

Deux nouveaux stimulateurs de défenses naturelles (SDN), Semafort et Stifenia, distribués par Ecovigne Champagne, sont, depuis deux ans, à la disposition des viticulteurs champenois inscrits dans une démarche de viticulture raisonnée. Ces produits permettent en effet de réduire de 30 % l’utilisation des produits chimiques tout en assurant une protection efficace. Ils sont de plus réputés propres pour l’environnement, sans danger pour l’homme et efficaces pour la protection de la vigne et des raisins. “ Le coût d’utilisation est supérieur de 30€/ha mais ce surcoût est compensé par le grand avantage environnemental apporté ”, indique François Naude, directeur d’Ecovigne Champagne. En Champagne, le programme classique de protection de la vigne se fait en neuf interventions. Les SDN peuvent s’utiliser sur les trois premières interventions, avant la floraison, seul ou en association avec des produits phytosanit phytosanitaires.  “ Cette année 35 viticulteurs champenois, soit une superficie de 300 hectares, ont utilisé les SDN ”, affirme Fabrice Naude. Ces produits agissent en stimulant naturellement les mécanismes de défense du végétal et ont un rôle purement préventif. Il existe deux types d’action dans le végétal: soit le produit active le mécanisme de défense qu’il y ait ou non infection et on parle d’éliciteur, soit le produit active la défense uniquement lors d’une attaque et alors on parle de potentialisateur. Semafort est un éliciteur utilisé contre le mildiou à 4 l/ha seul ou à 2 l/Ha en renforcement d’un produit phytosanit phytosanitaire aire anti-mildiou. Stifenia est un potentialisateur utilisé contre l’oïdium à 1,5 kg/ha seul ou couplé. “ D’ici l’année prochaine, explique Fabrice Naude, notre objectif est de pouvoir couvrir une surface de 1 000 ha, et surtout de sensibiliser le plus de viticul- viticulteurs à ces nouvelles pratiques plus écologiques. ”
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole