Aller au contenu principal
Font Size

A l´Inra d´Angers
Di-thiocarbamates, cuivre et eau chaude contre la nécrose bactérienne


Des travaux récents menés par l´Inra Angers et le BNIC(1) ont montré que les di-thiocarbamates (comme le mancozèbe ou le thiram) se révèlent être les fongicides les plus efficaces (parmi les 25 testés) contre la nécrose bactérienne. Un traitement au monocuivre à 250 mg/l mené en parallèle donnerait également des résultats jugés intéressants. Mais c´est bien un traitement des boutures à l´eau chaude à 50 ºC qui montre une efficacité redoutable, et ce même sur plants infectés manuellement ou sur sarments infectés au vignoble.
« La qualité sanitaire des plants est primordiale, déclare ainsi Charles Manceau, chercheur à l´Inra Angers, car une fois la parcelle touchée à un pied, c´est l´ensemble de la parcelle qui est atteinte en trois ans. » Un contrôle des pépinières et des pieds mères doit être ainsi effectué régulièrement et un certificat sanitaire des plants doit être de mise. La prévention au vignoble est également déterminante : une taille précoce et l´attachage des lattes sont préconisées afin d´éviter une contamination par les pleurs.
Contre la nécrose bactérienne, les di-thiocarbamates et le cuivre seraient les deux fongicides les plus efficaces. ©Inra/Charles Manceau

Pour en savoir plus
La nécrose bactérienne en résumé :
Agent causal : la bactérie Xylophilus ampilinus
Régions touchées : les Pyrénées-Orientales, Die, Armagnac, Cognac ainsi que le bassin méditerranéen.
Cépages sensibles : ugni-blanc, colombard, clairette, muscat, gamay.
Cépages très sensibles : grenache, alicante, gramon, macabeu, sultana.

(1) BNIC : Bureau national interprofessionnel du cognac
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole