Aller au contenu principal

Deux nouvelles armes pour lutter contre les maladies du bois en viticulture

Face au fléau que représentent les maladies du bois pour le vignoble français, les vignerons peuvent compter sur deux nouvelles solutions pour limiter leur extension.

Tessior System comprend une solution fongicide à base de boscalid et pyraclostrobine, qui trouve sa place dans un applicateur à dos développé par Mesto et Felco.
© X. Delbecque

Tessior et Escalator sont deux nouveaux produits de protection des plaies de taille. « Tessior System est une solution fongicide à base de boscalid et de pyraclostrobine, formant une double protection physique et chimique, explique Béatrice Bacher, chez BASF. Elle est à appliquer directement sur les plaies de taille en application locale dans les sept jours qui suivent la taille. » Pour une application précise et une protection efficace, BASF a développé en partenariat avec les fabricants Mesto et Felco un outil d’application se présentant sous la forme d’un appareil à dos. Le pistolet applicateur permet d’adapter la dose aux différents types de plaies de taille. Le produit peut être utilisé pur et être appliqué jusqu’à une température de - 5 °C. L’application peut ainsi être réalisée lors de la période de la taille qui s’étale entre décembre et mars.

Escalator, une solution de biocontrôle utilisable en agriculture biologique

Également d’action préventive, Escalator est une solution de biocontrôle qui associe deux souches de Trichoderma : asperellum et gamsii. « Ces deux souches sont distinctes et complémentaires permettant ainsi une large plage d’activité de l’association », communique la société De Sangosse qui a mis au point et développé ce produit. Escalator s’applique une fois par an à la dose de 1 kg/ha et peut être appliqué avec le matériel habituel du viticulteur dès la taille et jusqu’aux premiers signes de reprise végétative. « Utilisé en Italie depuis plusieurs années, Escalator a fait ses preuves », souligne Christophe Zugaj chez De Sangosse « avec en moyenne 20 % de ceps de sains en plus et 5 % de ceps morts en moins pour des parcelles traitées avec Escalator ». C’est un produit de biocontrôle autorisé en agriculture biologique.

Pour accompagner les viticulteurs dans le diagnostic de l’esca, De Sangosse propose par ailleurs pour chaque parcelle traitée avec Escalator une cartographie des symptômes d’esca, réalisée par la start-up Chouette, spécialiste de la surveillance des vignes par drones.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
Christophe Lardière, responsable des propriétés de Jean-Luc Thunevin, à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite fourche pour planter ses 1 000 complants tous les printemps.
Astuce | « J’ai bricolé une fourche pour complanter les ceps de vigne », Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin
Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole