Aller au contenu principal

Parcelle
Des solutions pour remplacer les manquants

L’esca, le BDA, l’eutypiose occasionnent des trous dans le vignoble comme dans les caisses. Plusieurs options sont possibles pour combler les manquants.

Le recépage, une technique jugée simple et efficace
Le recépage, une technique jugée simple et efficace
© P. Cronenberger

Avec 11 % de ceps improductifs en 2008 au plan national selon l'observatoire des maladies du bois, le potentiel de production des vignes est largement entamé dans bon nombre d'exploitations. Dans le Loir-et-Cher, une exploitation de 20 ha dont 10 ha de sauvignon, vendant au négoce perdrait entre 20 et 22 000 € par an. C'est le calcul présenté par Michel Badier, lors d'une matinée technique organisée mi-novembre en Anjou par le GDDV 49.

Le technicien de la Chambre d'agriculture 41 a présenté deux options pour renouveler les parcelles afin de limiter les pertes de rendement.

La première technique consiste à complanter. "Au total, on estime à 9 ou 10 € par pied le coût d'une complantation avant que le cep ne redevienne productif. Il faut donc bien choisir ses parcelles. D'autant que sur une parcelle de 15 à 18 ans, avec plus de 8 % de manquants, le bien fondé d'une complantation est remis en question ». Une seconde piste a été développée : la replantation par anticipation. Il s‘agit d'un mécanisme permettant à un vigneron de planter sans droits à condition que, lorsque la parcelle entre en production, il arrache une surface équivalente du même cépage. Ce système est valable en AOP sur avis de l'Inao après une demande auprès de l'ODG.

De son côté, François Dal, technicien pour le Sicavac (Service technique de l'interprofession des vins du Centre) a présenté deux autres techniques de remplacement moins onéreuses. "Dans de nombreux cas le porte-greffe reste sain ; on peut donc pratiquer le surgreffage".

L'opération est assez technique, mais bien menée, elle permet un taux de reprise de 90 %. Avantage : le pied délivre une demie récolte un an après le surgreffage et une récolte normale deux ans après, et le temps de travail est moins long. Enfin, opération quasi gratuite : le recépage. Il suffit de tailler le pied au dessus de la greffe et faire repartir un rameau. "C'est simple et dans l'ensemble plutôt efficace", souligne François Dal.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
Preview image for the video "Une GT dans les vignes, la nouvelle machine à vendanger tractée de Grégoire".
[VIDEO] Avec la GT3, Grégoire signe la première machine à vendanger tractée Isobus du marché
Grégoire a dévoilé aux vendanges 2022 sa nouvelle machine à vendanger tractée GT3, remplaçante de la G3.220. Première tractée…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole