Aller au contenu principal

Des solutions pour alléger la facture énergétique des matériels viticoles

D’après une étude menée par l’IFV, les débits de chantier plus élevés permettent souvent de réduire la consommation énergétique à l’hectare. Dans une moindre mesure, raisonner ses pratiques et adapter le matériel contribuent aussi à diminuer les besoins en carburant. À la clé, des économies substantielles.

Avec la plupart des outils utilisés en viticulture, les débits de chantiers sont favorables à la consommation par hectare.
© P. CRONENBERGER

La hausse des taxes sur le carburant n’aura pas lieu en ce début d’année 2019, mais il y a fort à parier que ce n’est que partie remise. D’où la pertinence de l’étude sur les performances énergétiques des matériels viticoles menée dans le cadre d’un programme sur les émissions de gaz à effet de serre par l’IFV. « L’étude est assurément abordée sous l’angle économique ; nous souhaitons caractériser les consommations énergétiques afin de les optimiser », explique Christophe Gaviglio, ingénieur mécanisation du vignoble au pôle Sud-Ouest de l’IFV et responsable du projet. Depuis 2009, première phase d’une hausse notoire des prix des combustibles, il étudie la consommation en carburant des tracteurs au cours des principales opérations menées à la parcelle. Pour cela, il a installé un débitmètre à gasoil sur un tracteur fruitier Landini REX 95 F d’une puissance de 95 ch, ainsi que sur un tracteur vigneron John Deere 5080 GV de 80 ch.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
action de la confédération paysanne dans des vignes de Bernard Arnault (LVMH).
Vendanges sauvages d’une parcelle de vigne appartenant à LVMH
La Confédération paysanne a récolté plus de 1,5 tonne de raisins le 28 août d’une parcelle du Château d’Esclans pour dénoncer l’…
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole