Aller au contenu principal
Font Size

Ils le font aux Etats-Unis
Des régulateurs de croissance en test

L'application de CCPU sur pinot noir n'a pas entrainé une augmentation de la taille des baies.
L'application de CCPU sur pinot noir n'a pas entrainé une augmentation de la taille des baies.
© DR

L'Université du comté de Sonoma a testé les effets du CCPU ou forchlorfenuron, un régulateur de croissance, commercialisé sous la marque Prestige et autorisé aux Etats-Unis, sur des parcelles de merlot, de pinot noir, de malbec et de sauvignon. Les résultats de ces essais ont été présentés lors du Sonoma County Grape Day, en février dernier. L'objectif de ces essais était d'apprécier les effets d'une application au stade floraison du CCPU sur le nombre de baies, leur taille et leur composition. Le premier essai a été mené en 2006 sur une parcelle de merlot âgée de dix ans et sélectionnée car affectée par le court-noué. Deux applications à 5 et 10 g/ha ont été réalisées. Les vignes ayant reçu la dose la plus importante ont eu un nombre significativement plus élevées de baies que celles ayant reçu la dose plus faible ou par rapport au témoin. La maturation des baies a également été retardée. Le pH des jus a été réduit et l'acidité totale augmentée. Le deuxième essai, mené  en 2007 sur du pinot noir avait pour but d'étudier l'effet du CCPU sur la taille des baies. Il semblerait que ce cépage, du point de vue de ce paramètre, ne soit guère sensible au CCPU, aucune différence significative n'ayant été observée.  En revanche, un autre essai sur pinot noir visant à déterminer l'influence du CCPU sur le nombre de baies a montré que celui-ci augmentait significativement le poids des grappes (96 grammes contre 133 grammes entre le témoin non traité et celui traité). A noter que le pH des jus issus du témoin traité était inférieur à celui du témoin non traité. Deux autres essais ont été menés par des vignerons sur de petites surfaces : le premier sur malbec, le second sur sauvignon avec présence du court-noué. Dans les deux cas, les vignes traitées au CCPU ont enregistré des  récoltes supérieures au témoin non traité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole