Aller au contenu principal

Des nouvelles mesures fiscales sur l’alcool à l’étude

À l'issue d'une consultation citoyenne menée à l'automne dernier par l'Institut National du Cancer (INCa), plusieurs propositions ont été soumises à l’exécutif  pour améliorer la prévention des cancers. Certaines envisagent de revenir sur la fiscalité avantageuse dont bénéficie aujourd'hui le vin en France par rapport aux autres alcools.

L'une des propositions de l'INCa est d'harmoniser la fiscalité appliquée aux différents alcools. Une mesure qui inquiète alors que le vin bénéficie d'une fiscalité avantageuse. © P. Cronenberger
L'une des propositions de l'INCa est d'harmoniser la fiscalité appliquée aux différents alcools. Une mesure qui inquiète alors que le vin bénéficie d'une fiscalité avantageuse.
© P. Cronenberger

L’Institut national du cancer (INCa) a remis début décembre au gouvernement une proposition de stratégie décennale de lutte contre les cancers, intégrant 11 nouvelles actions issues d’une consultation citoyenne. « Si notre premier ennemi est de loin le tabac, la consommation excessive d’alcool, qui se traduit par 16 000 décès par an par cancer selon les chiffres du Circ (1), appelle de notre part une grande vigilance », justifie Lydia Dauzet, responsable des relations média à l’INCa.

L’harmonisation de la fiscalité actuelle cible directement le vin

Parmi ces mesures, celle de « réduire l’accessibilité économique de l’alcool » a de quoi inquiéter la filière vin. Alors que le vin bénéficie de droits d’accise spécifiques, l’INCa propose « d’harmoniser la fiscalité actuelle dans le sens d’une réduction des écarts de fiscalité les plus manifestes entre produits à même titrage alcoométrique ». La piste d’un « prix minimum » tel qu’appliqué dans certains pays étrangers est également sur la table. Enfin, l’INCa propose de taxer « les dépenses de promotion de l’alcool afin de cibler spécifiquement les actions de marketing et de publicité des industriels ». Le gouvernement devrait rendre son verdict le 4 février, à l’occasion de la journée mondiale contre le cancer. « Aucune de ces mesures ne vise à stigmatiser la consommation de vin, dont nous reconnaissons la place particulière et importante qu’il occupe dans notre pays », assure Lydia Dauzet.

(1) Centre international de recherche sur le cancer
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt dans l'Entre-deux-mer, a réduit ses IFT de 30% en dix ans en actionnant plusieurs leviers. © J.Gravé
IFT: « Je suis sorti de l’état d’esprit où il fallait surprotéger la vigne »
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt, a rejoint le réseau ferme Dephy-Est Gironde en 2012. Il a depuis réduit ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole