Aller au contenu principal

OCM
Des difficultés à utiliser toute l’enveloppe

A quelques semaines de la fin de l’année, les professionnels étaient inquiets quand à l’utilisation de l’enveloppe OCM.

Le budget de 170 millions d'euros  pourrait ne pas être utilisé complètement, s'alarment les Vignerons indépendants. En effet de nombreuses lignes de crédit s'avèrent délicates à mettre en place. L'investissement patine depuis de nombreux mois sur une question réglementaire de partage de ligne de crédit. La restructuration a également du mal à se mettre en place. « Cela fait deux conseils spécialisés que je tire la sonnette d'alarme. Notre ministre souhaite que l'on respecte la réglementation communautaire à la lettre. A vouloir un arbitrage systématique de Bruxelles, les décisions sont vraiment très longues à mettre en œuvre. Cela crée une grande confusion » déplore Jérôme Despey. De son côté, l'administration renvoit la balle aux professionnels. « Beaucoup de choses pourraient être préparées à l'avance. La vérité est que la profession a du mal à s'accorder » dénonce-t-on chez Viniflhor. A cette difficulté d'utilisation de l'enveloppe s'ajoute une interrogation des professionnels : il s'agit de l'utilisation de l'enveloppe de 11 millions d'euros financés par le second pilier de la PAC. Cette somme qui est gérer par les région doit permettre de financer des opérations de développement durable. Reste encore à définir les actions ainsi que la répartition des fonds entre les régions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole