Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Commercialisation des vins
Des côtes du rhône sélection corsée ou sélection fruitée

Afin de clarifier l´offre et de guider le consommateur, Inter-Rhône met en place une nouvelle segmentation pour les côtes du rhône régionaux qui pourront se décliner désormais en sélection corsée ou sélection fruitée.


« En dehors de quelques marques fortes, rien ne permet à l´acheteur devant un linéaire de reconnaître les caractéristiques des vins des côtes du rhône régionaux. Aussi avons-nous décidé de l´aider en segmentant notre offre et en apposant sur l´étiquette, un logo, à la charte graphique précise, indiquant à ce consommateur si le vin qu´il choisit présente une saveur corsée car riche en syrah ou une saveur plus fruitée, grâce au grenache qu´il contient », indique Michel Bernard, président d´Inter-Rhône. L´idée à ce jour, selon les tests menés, semble séduire aussi bien les consommateurs que les acheteurs de la grande distribution.

Inter-Rhône définira les critères à respecter
Reste à tenir les promesses annoncées. « Il est indispensable que nous puissions garantir les caractéristiques de tel ou tel vin. Aussi, chaque année, en fonction du millésime, Inter-Rhône définira les critères à respecter (concentration en anthocyanes, DO 280, degré minimum et acidité maximum pour les vins corsés, degré maximum pour les vins fruités, quantification des esters...). Une convention sera passée avec chaque opérateur. Tout le contrôle se fera par le suivi aval qualité que nous allons renforcer. Nous serons très exigeants. Si le vin analysé ne correspond pas aux critères définis, passé un premier avertissement, l´opérateur incriminé n´aura plus le droit d´utiliser cette classification », précise Michel Bernard. Le packaging de ces vins devra également répondre à des critères minima. « Pas question que le logo soit apposé sur des bouteilles hyper-allégées. »

Ce dispositif va faire l´objet d´une campagne de communication auprès du grand public qui devrait être dotée d´un budget d´au moins 1 million d´euros. Les premières bouteilles ainsi étiquetées devraient faire leur apparition lors des prochaines foires de printemps. « Si en année 1, nous avions entre 5 et 10 millions de bouteilles estampillées, ce serait formidable mais nous avons la volonté d´aller beaucoup plus loin et même à l´export ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les viticulteurs engagés dans les groupes 30 000 se retrouvent pour échanger et se former dans le but de faire baisser leurs IFT. © Crana
Groupes 30 000, la réduction des phytos à grande échelle
Le projet Groupes 30 000 du plan Ecophyto 2 a pour objectif d’accompagner 30 000 exploitations dans la réduction des produits…
[ESSAI/VIDEO] Citroën Berlingo Van 1.6 BlueHDI 100 - Une troisième génération très aboutie
Machinisme
Nous avons pris les commandes d’un Berlingo Van dans sa version Worker à l’équipement fourni et orienté « chantier ». Notre…
chocolatier patrick roger
Quand un chocolatier devient vigneron
Chocolatier renommé, Patrick Roger a trouvé des vignes dans le domaine qu’il a acquis en 2015 dans les Pyrénées Orientales pour…
En Bourgogne, la filière viti-vinicole relève le défi de l’emploi
Près de 150 000€ vont être injectés dans le programme « Vita Bourgogne / Les métiers du vin: votre avenir! », qui a pour objectif…
 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole