Aller au contenu principal

Expérimentation
Des bactéries pour lutter contre le Botrytis

La nouvelle génération de matières actives phytosanitaires sera-t-elle constituée de molécules produites par des organismes vivants ? C´est ce que laissent entrevoir les recherches menées au laboratoire de Stress Défense et Reproduction des plantes (SDRP)de l´Unité de recherche vigne et vin de Champ


Ce laboratoire travaille sur des bactéries qui offrent des perspectives intéressantes en matière de lutte contre le Botrytis. Si leur mode d´action exact reste méconnu pour l´instant, ces bactéries auraient la propriété de stimuler les défenses naturelles de la vigne et agirait en outre directement sur le champignon. " Ce mode de lutte biologique est en fait un cas particulier de l´élicitation ", indique le professeur Christophe Clément, directeur du laboratoire.

Les résultats obtenus en laboratoire sont très encourageants. " In vitro, la protection observée sur les plants de vigne bactérisés est de 100 %, même contre les souches les plus virulentes de Botrytis ", indique le professeur Christophe Clément. Ces plants bactérisés sont obtenus en permettant la colonisation des racines par les bactéries. Les racines de vitro-plants sont plongées dans une solution contenant des bactéries. En quatre jours, les bactéries recouvrent l´ensemble des racines des vitro-plants et forment un biofilm. A partir de ce moment là, elles pénètrent dans les tissus racinaires et colonisent tous les organes de la plante en empruntant les faisceaux conducteurs de la sève brute. Elles induisent ainsi une protection des feuilles et des baies en agissant comme des éliciteurs, comme en témoigne la stimulation d´activités enzymatiques telles que la chitinase (marqueur de défense naturelle).
" Des essais au vignoble ont lieu depuis trois campagnes ", ajoute le professeur Christophe Clément.

Ce sont des bactéries du sol champenois qui sont utilisées dans le cadre de ces expérimentations aux champs, l´introduction de micro-organismes étrangers pouvant bouleverser l´équilibre écologique des sols. Pour l´instant, il est difficile de tirer des conclusions quant à l´efficacité des bactéries car les deux dernières campagnes ont été marquées par une pression fongique relativement faible.
Et si les recherches donnent de bons résultats, peut-on imaginer à terme que les viticulteurs pulvérisent des bactéries dans leur vignoble ? " Un être vivant est toujours délicat à manipuler. L´orientation actuelle de nos recherches vise plutôt à isoler le principe actif synthétisé par la bactérie et impliqué dans la protection de la plante contre le champignon. Les bactéries pourraient ainsi être utilisées pour confectionner une nouvelle génération de produits phytosanitaires, inoffensifs pour l´environnement et dépourvus d´être vivants ", explique le chercheur.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole