Aller au contenu principal

Etude
De nouvelles pistes pour les co-produits du raisin

Dans la perspective de la fin des aides à la distillation des co-produits, la Champagne étudie de nouveaux modes de valorisation.

Les co-produits du raisins peuvent être transformés en compléments alimentaires ou en conservateurs agro-alimentaires.
Les co-produits du raisins peuvent être transformés en compléments alimentaires ou en conservateurs agro-alimentaires.
© P. Cronenberger
“Chaque année, en Champagne, près de 400 000 tonnes de raisins sont récoltées, générant près de 150 000 tonnes de déchets : pépins, pellicules, chairs etc... Ces déchets sont actuellement en majorité distillés”, explique Pascal Lherrant, directeur du développement économique de la communauté de communes Epernay Pays de Champagne (CCEPC). Mais la fin de l’aide à la distillation remet en question cette voie de traitement, c’est pourquoi une réflexion a été engagée par la CCEPC sur la valorisation des co-produits de raisins, associant le Syndicat général des vignerons et l’interprofession. L’Adit, l’Agence pour la diffusion de l’information technologique, a dans ce cadre réalisé une étude sur la valorisation des co-produits du raisin. Elle estime à 2 millions de tonnes en France le gisement de co-produits valorisables. “Ils constituent une matière première accessible à faible coût, qui pourra être transformée en produit à forte valeur ajoutée, vendus jusqu’à plusieurs centaines d’euros par kg”, indique l’étude. Des conservateurs au bâtiment Outre l’utilisation des polyphénols en cosmétologie, l’étude pointe d’autres débouchés dans le domaine pharmaceutique, notamment sous forme de compléments alimentaires. Les propriétés des polyphénols pourraient également selon l’Adit être mises à profit en agro-alimentaire dans des conservateurs (inhibition de l’oxydation des lipides dans la viande réfrigérée, inhibition du développement de micro-organismes tels que la listeria etc.). Le bâtiment constitue un autre débouché à développer. L’acide tartrique du raisin, déjà utilisé en traitement de surface, polissage, nettoyage de métaux, retardateur de prise dans le travail du plâtre, pourrait aussi, ajouté au ciment, en augmenter la dureté.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
L’Alouette lulu aime se percher sur des piquets de vigne. © A. Bossus
L’Alouette lulu, oiseau emblématique des vignobles
Cette alouette se repère au printemps grâce à son chant, « lululu », qui lui a valu son nom. Des mesures de préservation peuvent…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole