Aller au contenu principal
Font Size

Diversité
De nouveaux clones pour la Bourgogne

En 2015 les vignerons bourguignons planteront peut-être des nouveaux clones en cours de sélection.

Les microvinifications réalisées sur les clones en cours de sélection permettent notamment d’apprécier leurs qualités organoleptiques.
Les microvinifications réalisées sur les clones en cours de sélection permettent notamment d’apprécier leurs qualités organoleptiques.
© DR
En collaboration avec l'ENTAV, la Chambre d'Agriculture de Saône et Loire teste depuis le début des années 1990 de nouveaux clones de Chardonnay, Pinot Noir et Aligoté. Si plusieurs têtes de clones semblent « prometteuses », les nouveaux clones ne seront disponibles dans les hypothèses les plus favorables que dans 5 à 10 ans. « Le travail de prospection de nouveaux clones basé sur des repérages agronomiques, sanitaires et visuels a permis de mettre en collection 290 têtes de clones de Chardonnay, 76 de Pinot Noir et 19 d'Aligoté en comparaison avec les  clones de référence de chaque cépage » explique Jocelyn Dureuil de la Chambre d'Agriculture de Saône et Loire. Cinq années de suivi (de 1995 à 2001) sur différents critères  (poids des grappes, poids de 100 baies, taux de sucre, acidité totale, ph, dégustation, aspect visuel) ont abouti à la sélection de 33 têtes de clones de Chardonnay exploitables, de 11 têtes de clones de Pinot Noir et de 4 d'Aligoté. Ces clones font actuellement l'objet de collections de 2ème niveau avec toujours un suivi agronomique et en plus, des microvinifications et des dégustations afin d'apprécier la qualité organoleptique des nouveaux clones. « Cette sélection pourrait aboutir à de nouveaux agréments à l'horizon 2011 pour une exploitation par les vignerons à l'horizon 2015 » poursuit Jocelyn Dureuil. « Si la qualité organoleptique est la caractéristique la plus recherchée, les clones de demain doivent également répondre à des critères de moindre sensibilité aux maladies » souligne Jocelyn Dureuil. A titre d'exemple, on recherchera un arôme « muscaté » sur les Chardonnay ou une plus grande facilité de travail pour le Pinot Noir. A suivre ...
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Certains constructeurs disposent de plusieurs offres pour une même puissance de tracteurs. © New Holland
Un tracteur haut de gamme ou deux low cost ?
Entre un tracteur d’entrée de gamme et un tracteur tout équipé, les prix peuvent aller du simple au double, voire au triple.…
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
distillation de rebèches et jus de presse champagne
L’aide à la distillation de crise est lancée pour la filière vin
Le conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer, qui s’est réuni le 3 juin, a acté les conditions d’application de l’aide à la…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole