Aller au contenu principal

Débouchés viticoles
Création d´un groupe d´étude sur la production d´éthanol

Le ministre de l´Agriculture s´est engagé à mettre en place une réflexion sur la production de biocarburants à partir de raisin.


Produire de l´éthanol pour les biocarburants à partir de grains de raisin est une pratique déjà en place au sein de l´Union Européenne depuis 1999. Néanmoins dans un contexte de crise de la viticulture et d´une hausse des prix des carburants, la filière éthanol ne pourrait-elle pas se développer ? Le sénateur Roland Courteau (PS, Aude) y a pensé et a déposé un amendement à la loi d´orientation agricole réclamant « le lancement d´études portant, sur la viabilité, à partir de la vigne, d´une filière bioéthanol ». L´amendement a été refusé, mais l´idée n´est pas tombée aux oubliettes. Dominique Bussereau, ministre de l´Agriculture, s´est engagé à mettre en place en décembre un groupe de travail sur la production d´éthanol à base de raisin.
Un débouché d´appoint pour la filière
« L´objectif n´est pas de remettre en cause la vocation de la vigne à produire du vin. Mais bien de faire en sorte que les biocarburants soient un débouché d´appoint pour une filière qui fait face à une crise grave », explique Roland Courteau. L´idée est de permettre d´utiliser l´alcool distillé sous la réglementation alcool de bouche (article 29) pour la fabrication de biocarburant, ce qui n´est pas autorisé à l´heure actuelle. « La filière bioéthanol peut constituer une alternative à certaines friches consécutives à l´arrachage définitif de certaines parcelles », considère encore le sénateur. La révision de l´OCM vin qui doit débuter en 2006, pourrait être l´occasion de mettre en place la réglementation adaptée.
En 2004, 900 000 hl d´alcool auraient été commercialisés par l´Europe sur son territoire pour la fabrication de bioéthanol. Il est issu de la distillation article 27 (prestations viniques), article 28 (double fin) et article 30 (distillation de crise). Les entreprises agréées par l´Union Européenne procèdent par appels d´offre pour se procurer l´alcool vendu par la Commission. Elles doivent également être agréées par l´État français pour bénéficier des mesures de défiscalisation prévues pour la production de bio-éthanol (38 ?/l d´alcool pur).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole