Aller au contenu principal

Défense des vins européens
Création d´un centre des vins d´origine

Des vignerons champenois, portugais et espagnols se sont associés pour créer un centre des vins d´origine afin de mener une campagne de sensibilisation sur la notion d´origine aux États-Unis.


Le CIVC (Comité interprofessionnel du vin de Champagne), l´Institut du vin de Porto et la Fédération des producteurs de vins de Jerez ont bénéficié de fonds européens pour créer ce centre des vins d´origine. Disposant d´un budget d´un million de dollars par an et pour trois ans, cette structure informelle va lancer des campagnes de publicité, organiser des conférences-dégustations, publier des brochures afin d´informer le consommateur américain de l´importance de l´origine d´un vin. Il s´agit bien de faire évoluer l´opinion publique américaine mais aussi de faire avancer, au niveau politique, l´épineux dossier de l´accord bilatéral entre États-Unis et Europe sur le vin qui n´a toujours pas été conclu. Contre une reconnaissance par l´UE des pratiques oenologiques américaines, les Etats-Unis s´engageraient à ne plus utiliser des appellations dites semi-génériques comme le champagne, le chablis ou le xérès. « Il faut savoir qu´aux États-Unis sont commercialisés deux fois plus de faux champagnes que de vrais et dix fois plus de faux chablis », souligne le CIVC.
Le champagne, le porto et le jerez ont d´ores et déjà lancé une campagne aux États-Unis visant à faire comprendre au consommateur l´importance de l´origine d´un vin. ©CIVC

Une convention a également été signée en juillet avec des producteurs de vins issus de six régions américaines revendiquant le respect de l´origine des vins. « Cette signature permet ainsi de montrer notre communion de pensée avec certains producteurs américains, de l´Ouest notamment qui partagent notre philosophie sur la notion d´origine », indique le CIVC. Des AVA (American viticultural areas), sorte d´embryons d´appellations d´origine, sont en train de voir le jour aux États-Unis grâce souvent à l´action de « petits » producteurs, selon le CIVC.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
L’Alouette lulu aime se percher sur des piquets de vigne. © A. Bossus
L’Alouette lulu, oiseau emblématique des vignobles
Cette alouette se repère au printemps grâce à son chant, « lululu », qui lui a valu son nom. Des mesures de préservation peuvent…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole