Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Défense des vins européens
Création d´un centre des vins d´origine

Des vignerons champenois, portugais et espagnols se sont associés pour créer un centre des vins d´origine afin de mener une campagne de sensibilisation sur la notion d´origine aux États-Unis.


Le CIVC (Comité interprofessionnel du vin de Champagne), l´Institut du vin de Porto et la Fédération des producteurs de vins de Jerez ont bénéficié de fonds européens pour créer ce centre des vins d´origine. Disposant d´un budget d´un million de dollars par an et pour trois ans, cette structure informelle va lancer des campagnes de publicité, organiser des conférences-dégustations, publier des brochures afin d´informer le consommateur américain de l´importance de l´origine d´un vin. Il s´agit bien de faire évoluer l´opinion publique américaine mais aussi de faire avancer, au niveau politique, l´épineux dossier de l´accord bilatéral entre États-Unis et Europe sur le vin qui n´a toujours pas été conclu. Contre une reconnaissance par l´UE des pratiques oenologiques américaines, les Etats-Unis s´engageraient à ne plus utiliser des appellations dites semi-génériques comme le champagne, le chablis ou le xérès. « Il faut savoir qu´aux États-Unis sont commercialisés deux fois plus de faux champagnes que de vrais et dix fois plus de faux chablis », souligne le CIVC.
Le champagne, le porto et le jerez ont d´ores et déjà lancé une campagne aux États-Unis visant à faire comprendre au consommateur l´importance de l´origine d´un vin. ©CIVC

Une convention a également été signée en juillet avec des producteurs de vins issus de six régions américaines revendiquant le respect de l´origine des vins. « Cette signature permet ainsi de montrer notre communion de pensée avec certains producteurs américains, de l´Ouest notamment qui partagent notre philosophie sur la notion d´origine », indique le CIVC. Des AVA (American viticultural areas), sorte d´embryons d´appellations d´origine, sont en train de voir le jour aux États-Unis grâce souvent à l´action de « petits » producteurs, selon le CIVC.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer
De septembre à mars prochain, de nombreux rendez-vous professionnels vont se dérouler. Petit rappel des dates à noter sur les…
[Vidéo] Le solex est de retour pour une balade « à la cool » dans le vignoble alsacien
Portail réussir
Deux roues, un moteur. Pas de vitesse, pas de performance. C'est une « balade pépère », en Solex, que propose Vadrouille Solex à…
Vignette
Les chambres d’agriculture dévoilent leur plan stratégique

Les chambres d’agriculture ont dévoilé cet été leur projet stratégique pour la période 2019-2024. L’assemblée permanente des…

Vignette
Les crémants jouent collectif pour progresser à l’export
Alors que le marché français des effervescents est jugé mature, les huit appellations françaises de crémant veulent se promouvoir…
Vignette
Les Vignerons ardéchois s’engagent à protéger la faune
L’Union des vignerons ardéchois a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec la Ligue pour la Protection des…
Vignette
Vers une modulation du travail du sol en temps réel
Le capteur SoilXplorer de CNH établit des cartographies de variabilité intraparcellaire des sols et pilote en direct les outils…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole