Aller au contenu principal

[ COVID-19 ] La tonnellerie s’attend à une baisse d’activité en 2021

Dans son bilan annuel, la Fédération des tonneliers de France indique que son activité en 2019 est restée stable par rapport à 2018. Si la Fédération est optimiste pour 2020, elle se prépare à subir les effets de la crise sanitaire à partir de 2021.

Les tonnelleries ont généré un chiffre d'affaires de 494,4 millions d'euros en 2019.
© J.GRAVÉ

Les voyants sont au vert pour les ventes de fûts neufs sur le marché français en 2019, portées par la demande des producteurs du cognac. Cette hausse de près de 5% par rapport à l'exercice précédent vient compenser le léger repli (-2,2%) des ventes à l’export, qui représentent 65% des volumes. Le marché européen affiche une légère progression (+3%) tandis que les ventes ont reculé dans les pays du Nouveau Monde, à l’exception de la Nouvelle-Zélande, notamment à cause des incendies en Australie et en Californie. Le marché chinois est par ailleurs en net recul, avec une baisse de 27 % des volumes de vente. Au total, les 58 membres de la Fédération des tonneliers de France ont généré en 2019 un chiffre d’affaires de 494,4 millions d’euros pour 658 000 unités vendues.

Les ventes de foudres et cuves de plus de 700 litres en recul

Sur cet exercice, les barriques grands formats ont eu le vent en poupe. Elles progressent de 4,5% en valeur, principalement sur le marché domestique (+8,6%) mais également à l’export (+2,7%). En revanche, les foudres et cuves de plus de 700 litres sont en recul de 3%. Mais la Fédération invite à tenir compte de l’irrégularité de ce marché et à interpréter ce chiffre avec prudence.  Ce marché « avait connu une hausse conséquente de 21% en 2018 », précise la Fédération dans un communiqué.

Lire aussi " Variez les formes de vos bois "

La filière inquiète pour 2021

S’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur l’activité des tonneliers en 2020, la Fédération estime que les ventes devraient se maintenir à un niveau équivalent. « Les clients ont toujours à cœur d’offrir à leurs vins les meilleures conditions d’élevage », rapporte Jean-Luc Sylvain, président de la Fédération des tonneliers de France. Il se veut toutefois moins optimiste pour 2021. « Nombre de producteurs vont être confrontés à des difficultés de trésorerie dues à la chute de leurs ventes. Il est peu probable qu’ils soient en mesure de nous passer les mêmes commandes », prévient-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
La baisse des capacités de production, les problèmes de transports dus au Covid et la forte pression adventice de 2021 créent des tensions sur la disponibilité du glyphosate.
Fortes tensions et hausses de prix sur le glyphosate
La production mondiale de glyphosate est en baisse et les approvisionnements de cet herbicide sont sous tension, avec des prix…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
La tireuse de bois VSE230 complète la VSE 430 et s'en distingue par un tirage des bois par le bas.
Provitis – La VSE 230 tire les bois vers le bas
Le constructeur alsacien Provitis propose un second modèle de tireuse de bois.
Depuis 2021, Grégoire a entrepris une réorganisation complète de son outil de production en vue d'augmenter de 50 % ses capacités.
Grégoire abat les murs pour augmenter sa production de 50 %
Derrière les murs extérieurs du site de Châteaubernard, Grégoire réorganise en profondeur son outil de production, pour le rendre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole