Aller au contenu principal
Font Size

Enquête Ipsos/SudVinBio
Consommation de vins bio : la tendance se confirme

Une étude réalisée par Ipsos à la demande de l'interprofession SudVinBio et dévoilée ce 15 octobre révèle une consommation de vins bio encourageante mais insuffisante pour suivre l'augmentation importante des productions. L'heure est à l'éducation au bio.

Patrick Guiraud, président de SudVinBio : "Le vin bio est bien perçu par le consommateur, mais il réclame plus d'informations."
Patrick Guiraud, président de SudVinBio : "Le vin bio est bien perçu par le consommateur, mais il réclame plus d'informations."
© B. Velut

Bonne nouvelle pour les producteurs de vin bio : le chiffre d'affaire de la filière a augmenté de 15% en un an (et de 66% en 5 ans), et le tiers des 2001 consommateurs interrogés cet été par Ipsos ont déclaré consommer du vin bio "régulièrement "ou "de temps en temps", tout en étant prêts à dépenser 1,50€ de plus par bouteille en moyenne. Cependant, ces statistiques restent stables entre l'étude de 2011 et celle 2013 alors que les surface engagées en bio ont fortement augmenté (+21% entre 2010 et 2012).


"Les incitations du Ministère de l'Agriculture portent leurs fruits, et les viticulteurs ont répondu présent",
s'est réjouit Patrick Guiraud, président de SudVinBio. "Cependant il est plus facile de développer des surfaces que des parts de marché. Nous attendons maintenant de l'Etat qu'il favorise l'éducation des consommateurs à l'agriculture biologique dans son ensemble. Le vin bio suivra. Si l'on veut que la filière soit pérenne, elle doit produire pour répondre à une demande plutôt que de produire d'abord et chercher le client après, d'où la nécessiter de le sensibiliser", a-t-il poursuivi. En effet, les 41% de consommateurs qui déclarent n'avoir jamais consommé de vin bio l'expliquent notamment par un manque d'information et souhaiteraient être renseignés sur leur lieu de consommation. Les cavistes remplissent ce rôle, mais pas les grandes surfaces.

Fait intéressant, la part des 18-24 ans qui consomme des vins bio est plus élevée que pour les vins conventionnels (14% contre 8%). Le respect de l'environnement est la principale cause de leur choix, signe que les futurs consommateurs associent plus facilement le bio au respect de l'environnement que leurs aînés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole