Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vie des entreprises
Comment Sieur d'Arques a entamé son redressement

Pour la première fois depuis plus de dix ans, la cave coopérative de Limoux a obtenu en 2013 un résultat financier dans le vert (+ 200 000 euros). Une bouffée d'oxygène qui ne doit rien au hasard.

Maurice Lautard, président de Sieur D'Arques : " Nous voulons cesser d'être le moins cher des crémants. "
Maurice Lautard, président de Sieur D'Arques : " Nous voulons cesser d'être le moins cher des crémants. "
© DR

" Nous avons complètement modifié nos méthodes de travail, en investissant résolument dans la réduction des coûts de production ", explique Maurice Lautard, vigneron porté en 2012 à la présidence de Sieur d'Arques, alors en pleine crise. La cave limouxine, la seule de Languedoc-Roussillon à être spécialisée dans les vins effervescents, consacre six millions d'euros à une nouvelle chaîne d'embouteillage et de dégorgement.
Elle procède dans le même temps à un douloureux plan social, qui aboutit au départ de 35 employés, ramenant l'effectif total à 110 personnes. Appelés à participer à l'effort financier, les adhérents renoncent de leur côté à 1,6 million d'euros de créances auprès de la coopérative.


Monter en gamme grâce au crémant

 

La nouvelle équipe à la tête de Sieur d'Arques remet ensuite à plat toute la stratégie commerciale de l'entreprise, menacée par la baisse des ventes de son vin historique, la blanquette de Limoux, et par un positionnement " d'entrée de gamme ". Un nouveau directeur général, Laurent Lechat, est embauché en septembre 2013. Il lui incombe de redynamiser les débouchés actuels et d'en conquérir de nouveaux. La cave, qui entend capitaliser sur son savoir-faire, les effervescents, concentre depuis ses efforts sur l'appellation crémant de limoux (40 % de la production de la Cave), qui bénéficie d'une meilleure dynamique que la blanquette. " Nous voulons cesser d'être le moins cher des crémants et monter peu à peu en gamme ", explique Laurent Lechat qui annonce le lancement à la rentrée d'une marque de référence de Limoux " haut de gamme ". La conjoncture 2013-2014 se prête à cette offensive, avec la bonne récolte enregistrée en Languedoc-Roussillon. Quant à la traditionnelle blanquette, elle pourrait être, à terme, repositionnée sur le segment de la seule méthode ancestrale...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole