Aller au contenu principal

Clôtures électriques : l’électrificateur solaire, gage de sérénité

Parade contre les intrusions de gibier, les clôtures électriques deviennent fréquentes le long des parcelles. Les électrificateurs solaires sont un vrai plus.

Le panneau solaire augmente la durée de vie des batteries en évitant les décharges profondes. © Lacmé
Le panneau solaire augmente la durée de vie des batteries en évitant les décharges profondes.
© Lacmé
Le bon fonctionnement d'un électrificateur impose une bonne prise de terre : compter un mètre de prise de terre pour un kilomètre de clôture. Sceller la prise de terre dans la bentonite divise par dix le métrage de prise de terre. © Patura

Changer les batteries d'une clôture électrique est une opération pénible souvent vécue comme une perte de temps par les viticulteurs qui tentent de se protéger des dégâts causés par le gibier. Il existe pourtant des électrificateurs solaires, qui sont d'ailleurs de plus en plus utilisés par nos confrères éleveurs. Au sein du marché des électrificateurs autonomes avec batterie 12 volts, la part des modèles commercialisés avec panneaux solaires représente en effet, selon les marques, entre 20 et plus de 50 % et continue de croître. Bien dimensionnés à la taille de l’enclos, ces appareils permettent aujourd’hui d’assurer l’alimentation électrique pendant toute la belle saison, du printemps à l’automne. "Pour une utilisation toute l’année, il peut être nécessaire de réaliser un ou deux rechargements complets sur secteur", explique Olivier Dauloudet, technico-commercial chez Patura. Le dimensionnement du panneau solaire se décide en fonction de la puissance de l’électrificateur, mais aussi en fonction de l’ensoleillement moyen. Sur ce dernier critère, plusieurs constructeurs définissent deux zones en France, essentiellement le pourtour méditerranéen et le reste de la France. Mais pour Jacques Lebivic, directeur commercial de Kerbl-France, qui distribue les électrificateurs Ako, la zone géographique n’est plus le critère principal de dimensionnement du panneau solaire. "Les panneaux photovoltaïques, qu’ils soient monocristallins ou polycristallins, ont fait beaucoup de progrès ces dernières années et dépendent moins du niveau de luminosité, explique-t-il. Aujourd’hui, c’est surtout la durée du jour qui va déterminer le potentiel de rechargement d’une batterie." Pour une bonne efficacité, le panneau doit bien sûr être orienté vers le sud, en s’assurant qu’aucun obstacle (arbre, poteau, mur) ne vient y porter son ombre.

Les agriculteurs qui investissent dans un électrificateur avec panneau solaire n’ont plus à se préoccuper du niveau de la batterie et de leur changement. Bien souvent, ils placent l’électrificateur loin de l’entrée de la parcelle, pour se préserver du risque de vol. C’est autant de distance qui rend le changement de batterie fastidieux. À la suite d’une grosse pluie qui aurait couché un gros volume d’herbe sur les fils électriques, le panneau solaire maintient le niveau de performance de la batterie, et donc de l’électrificateur, laissant plus de temps à l’éleveur pour intervenir et entretenir la clôture.

Lire aussi " Sangliers, des mesures en demi-teinte "

Prolonger la durée de vie des batteries

Les dernières générations d'électrificateurs solaires disposent d'un panneau intégré. © Ako

Le maintien d’un niveau de charge élevé prolonge la durée de vie de la batterie. "Même si l’on peut sans problème recharger complètement une batterie qui a subi des décharges profondes, la multiplication de ces dernières affecte la longévité de l’accumulateur, explique Sébastien Hainos, responsable produits clôture chez Lacmé. Bon nombre d’agriculteurs renouvellent ainsi leur batterie toutes les deux à trois saisons avec un électrificateur sans panneau, quand un modèle avec rechargement solaire conservera la même batterie cinq à six saisons." Ce gain compense donc en partie le coût du panneau solaire. Le prix d’achat d’un ensemble panneau-batterie-électrificateur est en effet une fois et demie à deux fois plus cher qu’un électrificateur nu (sans batterie) : les différences de prix varient selon les marques et les modèles. Avec la démocratisation de l’énergie solaire, les panneaux photovoltaïques tendent à devenir moins chers et plus performants. Les kits de rechargement solaire disposent également d’un régulateur dont le fonctionnement peut différer d’une marque à l’autre. "Afin d’éviter de dégrader la batterie par surcharge, le régulateur coupe l’alimentation de la batterie", explique Sébastien Hainos. Du côté des électrificateurs Ako, "les panneaux solaires alimentent en direct la clôture électrique dès lors que la batterie est rechargée, indique Jacques Lebivic. Sur les électrificateurs de dernière génération, l’alimentation de la clôture s’arrête également en deçà d’un certain niveau de charge, afin d’éviter la décharge profonde qui dégrade les accumulateurs".

Lutter contre le vol

Un boîtier électrifié dissuade les potentiels voleurs.  © Patura

Les électrificateurs autonomes sont malheureusement sujets à des vols réguliers. Plus chers, plus imposants et surtout plus visibles pour être mieux exposés au soleil, les modèles solaires attirent encore plus la convoitise. C’est pourquoi il est préférable de s’équiper pour se prémunir de ce genre de risque. La solution la plus commune consiste à acheter un boîtier métallique qui devient électrifié dès lors qu’il est fermé : seule, une clé spécifique permet de couper l’électrification du boîtier en même temps que l’on ouvre.

L’autre solution, équipant certains petits modèles, consiste en un traqueur GPS dissimulé dans le boîtier. Disposant de sa propre petite batterie, il signale à l’éleveur qu’il a été déplacé, dès qu’il a parcouru quelques centaines de mètres de son emplacement habituel : il est en mesure d’envoyer sa position géographique pendant environ 48 heures.

Les plus lus

Viticulture. Relevage et palissage de la vigne. Cépage Ugni blanc dans la région de Cognac . Salariée agricole. Emploi .  Femme au travail.
Gagner du temps et de l’argent lors du relevage de la vigne
Certains vignerons ont, avec succès, réduit leurs interventions sur le relevage. Des économies qui peuvent représenter 335 euros…
Les vignes de Côte-d'Or tirent toujours le marché du foncier vers le haut.
Quel prix des vignes en 2022 ?
La fédération nationale des Safer, FNSafer, a tenu ce jeudi 25 mai 2023 sa conférence annuelle sur le prix des terres. Voici les…
Viticulture. Relevage au Château Haut Brion en Gironde. Vigne. Piquet. Fils de fer de palissage et agrafe. Conduite du vignoble. Vignes
Relevage de la vigne et santé : les conclusions de la MSA
Attention aux sollicitations des épaules, dos et rachis lors des travaux de relevage de la vigne. Ces membres sont les plus…
Avec plus d'une machine sur deux, New Holland reste leader des machines à vendanger en 2022.
Immatriculations 2022 - Les ventes de machines à vendanger en léger retrait
Les ventes de machines à vendanger en 2022 ont été marquées par une légère contraction.  
Immatriculations 2022 - Le marché des pulvérisateurs traînés en croissance
Les immatriculations de pulvérisateurs traînés à destination des vignes et vergers a connu une croissance de 9 % en 2022. 
Bobard conserve sa place de leader, mais Tecnoma se rapproche.
Immatriculations 2022 - Le marché des tracteurs enjambeurs disputé
En forte hausse, le marché des tracteurs enjambeurs a été fortement disputé en 2022.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole