Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Commercialisation
Cinq conseils pour débuter à l´export

Frédéric Grange, consultant en développement international à la société Pramex(1) présente ses cinq conseils pour bien débuter à l´export.


1 - Sécuriser sa démarche.
La première chose à faire pour débuter à l´export est de souscrire une assurance prospection Coface(2). Ce système permet d´assurer son entreprise contre le risque d´échec commercial à l´export sur la base d´un budget de prospection préalablement défini.
2 - Définir et mettre en avant des éléments différenciant pour son produit
La prospection de nouveaux importateurs/ distributeurs est plus que jamais difficile car les marchés sont saturés. Il est donc recommandé d´insister sur la mise en marché de ses produits et de l´accompagner par des actions de promotion. Publicité, animation produit, référencement dans des guides, programmes de réduction, sont autant d´atouts pour le vigneron.
3 - Prendre des initiatives
Les vignerons qui veulent se développer à l´export doivent accepter et intégrer la composante de plus en plus commerciale de leur métier. Il s´agit donc de planifier de véritables actions commerciales insistant sur le ciblage des partenaires potentiels, leur prospection active dans le cadre de déplacements dans le pays, et le maintien d´une présence commerciale permanente même à distance (appels téléphoniques, envois de mails.).
4 - Créativité et ouverture
Il ne faut pas hésiter à créer de nouveaux produits qui correspondent mieux aux goûts des consommateurs locaux. La création de nouvelles marques conjointement avec un distributeur ou un importateur est aussi un outil de différenciation concurrentielle et de fidélisation.
5 - Mutualiser ses moyens commerciaux
Développer un nouveau marché coûte de plus en plus cher. Le regroupement de plusieurs vignerons, même purement informel, dans le cadre d´actions communes de prospection internationale peut permettre de réduire la charge financière supportée par chacun et de l´amortir sur des volumes de ventes potentiellement plus importants.
(1) : Pramex (groupe Banque Populaire) : 06 89 49 24 71, contact @pramex.com ; www.pramex.banquepopulaire.fr
(2) http://www.coface.fr/dmt/ruba_gen/indexa.htm
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Trois conseils pour réussir la bioprotection de sa vendange
La bioprotection de la vendange implique de travailler avec des organismes vivants, moins infaillibles que le SO2.…
Vignette
Un label pour noter les pulvérisateurs

Afin de faire évoluer le parc de pulvérisateurs viticoles vers des machines plus efficaces et répondant…

Vignette
Concentrations de coopératives viticoles en série dans le Vaucluse
Unions et fusions de caves coopératives se multiplient dans le nord du Vaucluse à un rythme accéléré.
Vignette
Un partenariat durable avec un négociant éleveur
Vigneron à Saint-Marcel d’Ardèche, Cyril Bouchon destine la presque totalité de sa production à un négociant-éleveur depuis une…
Vignette
Une association qui rassemble les œnologues libéraux
L’association LOEIL ( l’Œnologue Ingénieur Libéral ) consultants regroupe les œnologues indépendants exerçant dans le Val de…
Vignette
Wine Pixels, des photos "sculptées" dédiées au monde du vin
Franck Boucher se présente comme un photo-graphe ou sculpteur d’images. Depuis plusieurs années, il explore les possibilités…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole