Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Commercialisation
Cinq conseils pour débuter à l´export

Frédéric Grange, consultant en développement international à la société Pramex(1) présente ses cinq conseils pour bien débuter à l´export.


1 - Sécuriser sa démarche.
La première chose à faire pour débuter à l´export est de souscrire une assurance prospection Coface(2). Ce système permet d´assurer son entreprise contre le risque d´échec commercial à l´export sur la base d´un budget de prospection préalablement défini.
2 - Définir et mettre en avant des éléments différenciant pour son produit
La prospection de nouveaux importateurs/ distributeurs est plus que jamais difficile car les marchés sont saturés. Il est donc recommandé d´insister sur la mise en marché de ses produits et de l´accompagner par des actions de promotion. Publicité, animation produit, référencement dans des guides, programmes de réduction, sont autant d´atouts pour le vigneron.
3 - Prendre des initiatives
Les vignerons qui veulent se développer à l´export doivent accepter et intégrer la composante de plus en plus commerciale de leur métier. Il s´agit donc de planifier de véritables actions commerciales insistant sur le ciblage des partenaires potentiels, leur prospection active dans le cadre de déplacements dans le pays, et le maintien d´une présence commerciale permanente même à distance (appels téléphoniques, envois de mails.).
4 - Créativité et ouverture
Il ne faut pas hésiter à créer de nouveaux produits qui correspondent mieux aux goûts des consommateurs locaux. La création de nouvelles marques conjointement avec un distributeur ou un importateur est aussi un outil de différenciation concurrentielle et de fidélisation.
5 - Mutualiser ses moyens commerciaux
Développer un nouveau marché coûte de plus en plus cher. Le regroupement de plusieurs vignerons, même purement informel, dans le cadre d´actions communes de prospection internationale peut permettre de réduire la charge financière supportée par chacun et de l´amortir sur des volumes de ventes potentiellement plus importants.
(1) : Pramex (groupe Banque Populaire) : 06 89 49 24 71, contact @pramex.com ; www.pramex.banquepopulaire.fr
(2) http://www.coface.fr/dmt/ruba_gen/indexa.htm
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
[VIDEO] Innovation pulvé: l'injection directe arrive en viticulture
Le système de pulvérisation par injection directe Piix, en développement depuis plusieurs années, tourne cette année en routine…
Vignette
[VIDEO] Connaître l'état de sa vigne grâce à l'analyse foliaire par fluorimétrie
Connaissez-vous la fluorimétrie ? Cette méthode permet d'estimer le fonctionnement de la photosynthèse, et de déceler d'…
Vignette
Une cellule de crise dans l'Hérault pour recenser les dégâts dus à la canicule
La chambre d'agriculture de l'Hérault a mis en place un numéro d'urgence pour recenser les dégâts dans les vignes dus à la…
Vignette
Une boîte à outils pour mieux choisir les engrais verts en viticulture
La chambre d’agriculture de la Gironde a récemment lancé un outil contenant une série de tests facilement réalisables sur le…
Vignette
Savoie : jusqu’à 95% de pertes suite à la grêle du 15 juin
Une semaine après le violent orage qui a touché les départements de la Loire, de l’Isère, de la Drôme et des deux Savoies, l’…
Vignette
Le futur conseil phyto encore dans le flou
Si l’ordonnance parue en avril dernier a acté la séparation capitalistique stricte entre la vente et le conseil des produits…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole