Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vin de pays
Changement de nom refusé

Avant de devenir IGP, certains vins de pays ont cherché à changer de noms. Les modifications à la marge ont reçu l’approbation de France Agri Mer, celles d’envergure ont été refusées.

Les vins de pays du Comté Tolosan et ceux des Bouches du Rhône voulaient changer de peau en adoptant une nouvelle dénomination. S’appuyant sur la réglementation des appellations d’origine, France Agri Mer a refusé.
Les vins de pays du Comté Tolosan et ceux des Bouches du Rhône voulaient changer de peau en adoptant une nouvelle dénomination. S’appuyant sur la réglementation des appellations d’origine, France Agri Mer a refusé.
© S. Randé

Ce qui est sûr, c'est que ni les vins de pays des Bouches du Rhône, ni ceux du Comté Tolosan n'en resteront là. Lors du Comité vin de France Agri Mer de juin, les deux vins de pays ont demandé à changer de dénomination : les vins de pays des Bouches du Rhône ont souhaité devenir Pays Provençal et les vins pays du Comté Tolosan voulaient s'appeler vins de pays du Sud Ouest. La réponse de l'administration est un non catégorique, la modification pouvant avoir des conséquences sur des dénominations dont le nom est protégé. Les autres demandes de changement de dénomination ont été acceptées à l'instar des vins de pays d'OC qui deviennent Pays d'Oc.

Des logiques commerciales

« Les Bouches du Rhône sont le berceau de ce qui fait la Provence, il y a donc bien une légitimité à la dénomination Pays Provençal qui est porteuse sur le plan commercial. Comme nous ne parvenons pas à constituer une grande région Provence, nous avons souhaité nous jeter à l'eau sans pour autant vouloir se substituer aux vins de pays de la Méditerranée. Mais l'utilisation du mot Provence est protégée pour les AOC » regrette Jean-Claude Pellegrin, président des vins de pays des Bouche du Rhône qui tentera de changer de dénomination en 2011, lorsque l'Europe validera les cahiers des charges des IGP. Côté Sud-Ouest, la position est plus nuancée. « Notre idée ne peut être mise en oeuvre, nous allons donc rediscuter » indique Katy Bacquié directrice de la fédération régionale des Vins de pays. Le Bassin Sud Ouest a effet reconnu la nécessité d'un travail sur la segmentation de l'offre. « Notre souhait serait de fédérer l'offre autour de l'IGP Gascogne et d'une IGP régionale dont la production pourrait avoisiner les 300 000 hl».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer
De septembre à mars prochain, de nombreux rendez-vous professionnels vont se dérouler. Petit rappel des dates à noter sur les…
[Vidéo] Le solex est de retour pour une balade « à la cool » dans le vignoble alsacien
Portail réussir
Deux roues, un moteur. Pas de vitesse, pas de performance. C'est une « balade pépère », en Solex, que propose Vadrouille Solex à…
Vignette
Les chambres d’agriculture dévoilent leur plan stratégique

Les chambres d’agriculture ont dévoilé cet été leur projet stratégique pour la période 2019-2024. L’assemblée permanente des…

Vignette
Les crémants jouent collectif pour progresser à l’export
Alors que le marché français des effervescents est jugé mature, les huit appellations françaises de crémant veulent se promouvoir…
Vignette
Les Vignerons ardéchois s’engagent à protéger la faune
L’Union des vignerons ardéchois a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec la Ligue pour la Protection des…
Vignette
Vers une modulation du travail du sol en temps réel
Le capteur SoilXplorer de CNH établit des cartographies de variabilité intraparcellaire des sols et pilote en direct les outils…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole