Aller au contenu principal

Bouteilles sur la ligne et mondes parallèles

La création artistique a cela de magique qu’elle métamorphose notre regard sur les objets du quotidien. Avec cette œuvre qui aligne les bouteilles de vin comme les ceps d’un rang de vigne, Carole Penin, fait un parallèle entre son métier d’artiste et celui de vigneron.

Carole Penin est plasticienne, céramiste et calligraphe. Elle vit en Savoie à côté des vignes et se présente comme une glaneuse, qui travaille uniquement à partir de matières naturelles : terres, ocres, métaux plus ou moins oxydés, bois, coton, lin pour fabriquer du papier. Elle réalise des peintures et des céramiques avec différentes techniques. " Cette œuvre nommée Bouteilles à la ligne m’a permis de mettre toutes les techniques que je maîtrise au service de la bouteille de vin, dévoile-t-elle. J’ai voulu montrer que l’artiste et le vigneron travaillent et transforment des matériaux très proches à commencer par la terre et le sulfate de cuivre."

Carole Penin peut aussi utiliser des feuilles de vigne pour fabriquer du papier végétal ou la cendre de ceps de vignes pour travailler l’émail. Et le parallèle peut aller encore plus loin. Comme le vigneron façonne sa vigne lors de la taille, le céramiste façonne sa future création. Tous deux doivent maîtriser les températures, utiliser l’air et l’oxydation avec justesse et cherchent à obtenir un produit d’une belle couleur.

Des dénominations humoristiques

Formes en tout genre, humour et clin d'œil

L’installation Bouteilles à la ligne comprend 25 cols aux formes torturées, qui ne sont pas sans rappeler les silhouettes des pieds de vigne. La plupart sont en céramique, moulées ou construites. D’autres sont de vraies bouteilles en verre métamorphosées. Chaque pièce porte un nom calligraphié sur une étiquette et raconte une courte histoire conçue à partir des mots du vin. Quand l’une se nomme In vino veritas pour le message calligraphié qu’elle contient, une autre s’appelle Bouteille d’Apremont car elle est fabriquée à partir de l’argile naturelle récoltée sur la commune d’Apremont. Certaines dénominations sont de vrais clins d’œil humoristiques, comme cette bouteille pressée comme un tube et appelée Bue jusqu’à la lie ou cette autre en terre cuite à moitié détruite et ouverte baptisée Ça tourne au vinaigre.

Créée en 2011 à l’occasion du lancement du nouveau design de la bouteille des vins de Savoie, la collection peut bien entendu se déplacer dans d’autres vignobles. Et comme Carole Penin a vendu quelques pièces de la collection, elle propose, à l’instar des vignerons dans leurs vignes, de remplacer les manquants…

"J’ai vraiment cherché à ce que le monde du vigneron et celui de l’artiste se rapprochent dans chacune des bouteilles "

www.carolepenin.com
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
L'agrivoltaïsme dynamique consiste à laisser passer le soleil dès lors que la culture en a besoin, et faire de l'ombre tout en produisant de l'électricité lorsque les besoins de la culture sont satisfaits. © Sun'R
L'agrivoltaïsme se développe avec la viticulture comme priorité

L’agrivoltaïsme a le vent en poupe. L’entreprise Sun’Agri a annoncé fin mars avoir noué un partenariat avec Engie Green,…

20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole