Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bordeaux veut éviter la surchauffe

Entre la pénurie qui s’annonce et les sirènes de la spéculation qui sifflent sur les marchés, la FCVA met en garde ses adhérents.

Pour la FCVA, l'équation commerciale de la prochaine campagne s’annonce particulièrement délicate.
Pour la FCVA, l'équation commerciale de la prochaine campagne s’annonce particulièrement délicate.
© Anaka

“Nous lançons un appel à la sagesse pour éviter les rétentions sur les marchés ”, lance Bernard Solans, président de la Fédération des coopératives vinicoles d’Aquitaine (FCVA). En effet, entre la petite récolte 2013 attendue entre 4,3 et 4,5 millions d’hectolitres, qui s’annonce déficitaire d’au moins 700 000 hectolitres (ndlr : un million d’hectolitres de pertes pour les prévisions les plus pessimistes), et les niveaux de disponibilités les plus faibles enregistrés depuis 15 ans, Bordeaux craint de voir une surchauffe sur les prix. Ainsi, une hausse des prix “ raisonnable ” et une trop forte spéculation pourraient conduire en ricochet à une perte durable de certains marchés. L’équation commerciale de la prochaine campagne s’annonce particulièrement délicate. L’appel à la responsabilisation des opérateurs pour ne pas tarder à alimenter les marchés apparaît d’autant plus pertinent que l’Espagne et l’Italie annoncent de grosses récoltes.


Des arbitrages entre marchés


Même si le marché bordelais est en déséquilibre, des outils de temporisation existent pour combler un peu le “ manque à commercialiser ” qui se profile. Le Volume complémentaire individuel (VCI) mis en place sur les vins rouges de certaines appellations est un de ces outils. À ce titre, 125 000 hectolitres pourront donc être utilisés. Autre marge de manœuvre : l’arbitrage entre les différents marchés. On peut estimer que le segment des vins sans IG (VSIG) qui a représenté pour la Gironde un volume de commercialisation de 153 000 hectolitres sur la campagne 2012-2013 ne sera pas autant abondé. L’arbitrage risque aussi de s’opérer en faveur des vins rouges d’appellation au détriment des vins rosés. Enfin, la pénurie commerciale pourra aussi être un peu atténuée par la mise en œuvre de contrat de mise à disposition de parcelles, de vendanges, de moûts ainsi que de vins (millésime 2012 et 2013 pour les blancs et rosés, millésimes 2011, 2012, 2013 pour les rouges).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
L’agenda vitivinicole du mois de février
Février est le mois le plus court de l’année, mais certainement pas le moins dense. Salons, colloques, journées techniques,…
L’ISVV développe sa propre base de données microbienne
Microflora, la cellule de transfert de l’ISVV (1), propose depuis l’automne d’identifier les micro-…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
carte INAO appellation Bourgogne
Les vignerons bourguignons prêts à faire le siège de l’Inao
Les projets de délimitation de l’AOC bourgogne par l’Inao hérissent le vignoble bourguignon. Un rassemblement est lancé pour le 6…
Rayon vin du Leclerc Ville-la-Grand © E. Brugvin
En grande distribution, le rayon vins se réinvente
Dans un contexte de baisse de la consommation de vin, de changement des habitudes d’achat, et depuis la loi Egalim, de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole