Aller au contenu principal
Font Size

bordeaux
Le vin de Bordeaux compte sur ses "gueules" pour améliorer son image

Face à ses difficultés de commercialisation, le vignoble bordelais à identifier un problème d’image et veut s’y attaquer. La volonté du Comité Interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB)  est d'apporter plus de visibilité aux femmes et aux hommes qui font les vins de Bordeaux.

Bernard Farges, président du CIVB, entouré d'Allan Sichel, vice-président et Stephan Delaux, président de l’Office de tourisme de Bordeaux, lors du point presse organisé début mars.
© J.GRAVÉ

« Nos vins sont synonymes de tradition, d’héritage, de cherté. Ils ne sont pas associés à la modernité ou à l’accessibilité », a déclaré Bernard Farges, président du Comité Interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) lors d’un point presse organisé à Paris mardi 10 mars. Pour améliorer son image, le CIVB veut remettre au premier plan ses artisans, hommes et femmes, qui façonnent les vins de Bordeaux. « Derrière toute la diversité de nos vins, il y a des gueules. Des gueules et de histoires de vignerons et de négociants », a poursuivi Bernard Farges.

Les vigneronnes bordelaises à l'assaut de New-York

La stratégie de l’interprofession est de rendre visibles ces « jeunes, jeunes femmes, nouveaux issus de reconversion, professionnels décalés, créatifs, sérieux qui ne se prennent pas au sérieux, hipsters, totalement fous, qui parcourent le monde et qui font les vins de Bordeaux », a défendu Bernard Farges. Cette stratégie passe par de multiples rencontres entre producteurs et consommateurs. « La Tournée des Vins de Bordeaux pour la Saint-Vincent » a ainsi réunis 1328 vignerons et négociants à travers la France, tandis que l’opération « « Strong Women Make Big Bordeaux Bottle » a permis à 15 vigneronnes de se rendre à New-York pour promouvoir leurs vins en format double magnum dans 70 restaurants de la ville.

 

Lire aussi " L’Union des grands crus de Bordeaux reste optimiste sur l’export "

 

Les « gueules de Bordeaux » s’illustrent dans le livre éponyme

civb

«  Gueules de bordeaux », c’est d’abord une série de photos prises par Guillaume Bonnaud dans le vignoble girondin et qui on fait l’objet d’une exposition temporaire à la Cité du vin. L’enthousiasme fut tel qu’il a donné naissance au livre « « Gueules de Bordeaux – portraits de vignerons », paru aux éditions Sud-Ouest en novembre 2019 avec le soutien du syndicat des vins AOC bordeaux- bordeaux supérieur. Au fil des pages, on y découvre en images le travail d’une année à la vigne et au chai, commenté par le journaliste de Sud-Ouest Xavier Sota. « Derrière chaque goutte, il y a des gestes : précis, pensés, mesurés. Derrière chaque arôme, il y a une quête de plaisirs, qui n’ont d’autres vocations que d’être partagés », peut-on lire en introduction de l’ouvrage. « Et encore derrière ? Il y a des femmes et des hommes. Il y a de la passion, de la vie. Des vies. Et il y a des gueules. Des belles gueules. » L'ouvrage est commercialisé à 24,90€.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole