Aller au contenu principal

Elaboration
Boiser en préservant le fruit

Selon des essais menés par la tonnellerie Seguin Moreau, une élaboration en cuve bois de grande capacité permettrait de mieux préserver les arômes fruités de certains vins blancs, notamment ceux de sauvignon blanc.

Des essais comparatifs d’élaboration en différents contenants montrent que les vins blancs aux arômes fragiles préservent mieux leur caractère fruité dans des cuves bois de 50 Hl ou des barriques de deux vins.
Des essais comparatifs d’élaboration en différents contenants montrent que les vins blancs aux arômes fragiles préservent mieux leur caractère fruité dans des cuves bois de 50 Hl ou des barriques de deux vins.
© J-Y Boyer pour Seguin Moreau

La tonnellerie Seguin Moreau fait depuis deux ans des essais comparatifs d'élaboration de vins blancs du bordelais dans quatre contenants différents : cuve inox, cuve bois de 50 hL, barrique neuve et barrique de deux vins. « L'élaboration sous bois apporte de la complexité mais le caractère boisé est moins recherché. D'autre part les vins blancs ont des arômes fragiles et plus particulièrement les vins de sauvignon blanc sensibles à l'oxydation. Il est donc intéressant de comparer l'impact de différents contenants sur le caractère organoleptique des vins », explique Valérie Lavigne-Cruège, de la faculté d'œnologie de Bordeaux et chargée de recherche pour la tonnellerie Seguin Moreau. Et les résultats montrent qu'un sauvignon blanc élaboré en cuve bois de 50 hL présente un caractère plus fruité et moins boisé par rapport à l'élaboration de ce même vin en barrique neuve. « Les thiols sont très réactifs en présence d'oxygène ce qui explique la légère perte de l'arôme fruité en barrique neuve dont le boisé va aussi créer un masque. L'effet est moindre en barrique de deux ans » note Valérie Lavigne-Cruège.

Préférence pour cuve bois

La préférence globale à la dégustation a également été évaluée. « Statistiquement, le jury a préféré les vins élaborés en cuve bois de 50 hL et ceux élaborés en barrique de deux ans, suivi de l'élaboration en cuve inox, puis de ceux élaborés en barrique neuve » relate Valérie Lavigne-Cruège. Il semble donc que l'élaboration en cuve bois apporte la complexité recherchée tout en préservant le fruité des vins blancs aux arômes fragiles. De nouveaux essais vont être lancés en élargissant la gamme des grands contenants notamment les muids et les demi-muids.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
L'agrivoltaïsme dynamique consiste à laisser passer le soleil dès lors que la culture en a besoin, et faire de l'ombre tout en produisant de l'électricité lorsque les besoins de la culture sont satisfaits. © Sun'R
L'agrivoltaïsme se développe avec la viticulture comme priorité

L’agrivoltaïsme a le vent en poupe. L’entreprise Sun’Agri a annoncé fin mars avoir noué un partenariat avec Engie Green,…

20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole