Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Biocontrôle, le déploiement se dessine doucement

Le colloque annuel d’IBMA France (1) qui s’est tenu le 29 janvier a été l’occasion de présenter les résultats d’une enquête sur les attentes vis-à-vis du biocontrôle et d’évoquer lors d’une table ronde, les freins à lever pour soutenir son développement.

Si le biocontrôle s’installe, les pratiques diffèrent beaucoup selon les secteurs agricoles. C’est l’un des points souligné par l’enquête sur les avis et attentes des agriculteurs sur le biocontrôle (2) présentée lors du colloque annuel d’IBMA France. Avec 57 % d’utilisateurs de produits de biocontrôle, la viticulture se place derrière le maraîchage (84 %) et l’arboriculture (65 %) dans cette enquête. Mais dès lors qu’ils utilisent les produits de biocontrôle, les viticulteurs les déploient sur 82 % des surfaces qu’ils exploitent. Ce déploiement est plus faible chez les arboriculteurs (74 %) et surtout chez les maraîchers (53 %). La percée du biocontrôle est encore modérée en grandes cultures (34 % d’utilisateurs) et en polyculture (22 %). À noter que la notoriété du biocontrôle n’est pas totalement établie puisque près d’un agriculteur sur quatre (23 %) dit n’en avoir jamais entendu parler, mais que parmi eux, près d’un sur cinq s’avère en utiliser.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
Filets antigrêle, les bonnes questions avant l’installation
Depuis juillet 2018, les filets antigrêle sont autorisés pour les AOC. Tour d’horizon des solutions disponibles et des questions…
Vignette
Changer de paradigme en agronomie
Les premières rencontres internationales de l’agriculture du vivant ont eu lieu en février. L’occasion de faire le point sur une…
Vignette
Pas de décrochage pour les variétés résistantes
L’exceptionnelle pression mildiou de la campagne 2018 a été un test grandeur nature pour vérifier la résistance des variétés…
Vignette
Mildiou, réagir vite et bien
Dans le contexte de pression parasitaire exceptionnelle connu l’an dernier, les retours d’expériences fournissent une base…
Vignette
La confusion sexuelle se fera bientôt sans diffuseurs
La société M2i attend l’homologation d’une solution pulvérisable pour lutter contre Eudémis par confusion sexuelle pour cette…
Vignette
Un test simple pour optimiser la pulvérisation
La chambre d’agriculture de la Gironde propose une méthode simple, rapide et peu coûteuse pour vérifier le bon réglage du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole