Aller au contenu principal

TECHNIQUE
Bien gérer les résistances au mildiou et à l’oïdium

Dans sa note nationale de gestion des résistances aux produits phytosanitaires du mildiou et de l’oïdium, le groupe de travail(1) qui l’a rédigé attire une nouvelle fois l’attention sur le risque accru de résistance et sur la nécessité de miser sur l’alternance des familles chimiques.

LES CONDITIONS DE RÉUSSITE DE LA LUTTE
CHIMIQUE sont d’autant plus favorables que
sa mise en oeuvre est accompagnée de mesures prophylactiques.
LES CONDITIONS DE RÉUSSITE DE LA LUTTE
CHIMIQUE sont d’autant plus favorables que
sa mise en oeuvre est accompagnée de mesures prophylactiques.
© J.-C. Gutner

Mildiou: Le plan de surveillance de la résistance, organisé chaque année par la DGAL (direction générale de l’Alimentation) et le service de la protection des végétaux, a concerné en 2010 trois groupes d’anti-mildiou : les CAA (regroupant diméthomorphe, iprovalicarbe, benthiavalicarbe, mandipropamid et valifénalate), les benzamides (zoxamide) et les Qil (cyazofamide). Il en ressort que la résistance au groupe des fongicides à base de CAA est toujours installée dans le vignoble. La restriction à une application par an, éventuellement deux, non consécutives, est souhaitable, précise la note qui rappelle également que ces spécialités doivent être utilisées préventivement. Concernant la cyazofamide, seul représentant de la famille des Qil, utilisé pour la première fois pendant la campagne 2010, la présence de souches résistantes provenant de quatre vignobles différents a été identifiée. “ L’expression de la résistance aux Qil, après seulement une année d’emploi de cette famille, est inquiétante et impose une attitude de prudence. Il est donc conseillé, pour 2011, de ne pas dépasser deux applications annuelles, de préférence non consécutives. ” Pour les spécialités à base de benzamides, aucune dérive de sensibilité n’a été décelée. La note nationale rappelle également qu’en 2010, trois nouvelles substances actives ont obtenu une autorisation de mise sur le marché. Il s’agit du fluopicolide, appartenant à la famille des acylpicolides pour laquelle aucune résistance spécifique n’est connue. L’amétoctradine, qui appartient à la famille des pyrimidylamines, pourrait avoir un mode d’action s’apparentant à celui des Qil. “ Une résistance croisée positive avec la cyazofamide n’est donc pas à exclure. Aussi la restriction d’emploi à deux applications annuelles s’applique à toutes les spécialités contenant l’une ou l’autre de ces substances actives. ” Enfin, la troisième molécule autorisée est le phosphonate de potassium dont la notification d’autorisation limite l’utilisation à cinq applications par an.

Oïdium: Deux familles de fongicides ont fait l’objet d’une surveillance en 2010: les QoI (strobilurines, krésoximméthyl, pyraclostrobine, trifloxystrobine) et les IDM. La résistance aux QoI s’est détériorée par rapport aux années précédentes. Des populations contenant des souches résistantes ont été découvertes dans sept nouvelles régions viticoles. Il est donc recommandé de ne pas dépasser une à deux applications maximum par an. En Armagnac, là où le premier foyer de résistance a été découvert, la limitation à une seule application est conseillée. Le suivi de la résistance aux IDM a montré que 30 à 40 % des populations analysées contiennent des souches résistantes. La résistance croisée au sein de cette famille existe. Il est donc recommandé de ne pas utiliser le même IDM sur la saison et de se limiter à trois applications, de préférence deux, non consécutives.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les éoliennes verticales que construit Denis Marchand sont constituées de pales métalliques qui animent un mât. Ce dernier est relié à un alternateur.
[Astuce] « J’ai confectionné une éolienne pour mon exploitation »
Denis Marchand est agriculteur à Avançon, dans les Hautes-Alpes, et fabrique ses propres éoliennes pour son exploitation. Voici…
Le conseil stratégique est un moment d'échange avec le vigneron, qui permet de poser un diagnostic et de donner des orientations pour améliorer l'utilisation des phytos.
Pensez à demander votre conseil stratégique avant de risquer votre Certiphyto
La loi impose aux viticulteurs qui ne sont ni en bio ni en HVE de justifier de deux conseils stratégiques phytosanitaires en cinq…
Huit variétés de vigne s'ajoutent au classement
Lors du Conseil spécialisé vin de FranceAgriMer du 12 juillet, huit variétés de vigne à raisins de cuve ont reçu un avis…
En 2021, 2 % des vignes ont changé de mains en 9 410 transactions, pour un total de 1 milliard d'euros. Le prix moyen d'un hectare de vigne en AOP varie de 6 000 euros en AOP coteaux d'ancenis à plus de 7 000 000 euros en AOP bourgogne grand cru en Côte-d'Or.
Le prix des vignes fait le grand écart
Le bilan des ventes de terres viticoles en 2021 dressé par le groupe Safer montre des situations toujours plus hétérogènes quant…
Les trois ceps de gauche, issus d'un bouturage à trois yeux classique, ont un chevelu racinaire beaucoup moins dense que les trois pieds de droite, provenant d'un semis de bourgeons effectué à la même date et dans les mêmes conditions.
Le semis d’yeux, pour régénérer la vigne ?
La multiplication de la vigne par semis de bourgeons serait-elle une solution aux dépérissements ? C’est une piste que testent…
En cas de présence de symptômes de mildiou, il faudra  continuer à effectuer des traitements préventifs avant de nouvelles pluies pour éviter des recontaminations.
Optimiser le cuivre face au mildiou de la vigne
Du fait de leur toxicité sur les microorganismes du sol et les organismes aquatiques, les traitements cupriques doivent être…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole