Aller au contenu principal

PACA
À Bandol, la fête du millésime est compromise

La 38e édition de la fête du millésime, qui a lieu à Bandol chaque premier dimanche de décembre, est en sursis. A l’origine de cela, un conflit entre la mairie et l’association des vins de Bandol au sujet de la vente du bâtiment abritant la maison des vins et son oenothèque. Retour sur les faits.

La maison des vins de Bandol, idéalement située à l'entrée de la ville, est située dans un bâtiment dont la mairie est propriétaire. Sa mise en vente a déclenché l'inquiétude des producteurs.
© Maison des vins de Bandol

Les réactions sont nombreuses sur les réseaux sociaux pour dénoncer le manque d’engagement de la municipalité vis-à-vis de la protection de l’œnothèque des vins de Bandol. Au début de l’été, la mairie décide de vendre le bâtiment abritant la maison des vins de Bandol ainsi que quelques autres commerces, pour des raisons juridiques. Ce à quoi Cédric Gravier, président de l’association des vins de Bandol et son conseil d ‘administration ne s’opposaient pas, à condition que certaines dispositions soient prises pour préserver le lieu de vente d’une sélection des vins des adhérents de l’association. « Nous avons demandé soit à ce qu’il y ait une clause obligeant le futur acquéreur à nous garder dans les locaux, soit à ce que la mairie nous autorise à racheter notre magasin », raconte Cédric Gravier.

La tension monte jusqu’à atteindre son point d’orgue au tout début des vendanges : Cédric Gravier, appuyé par son conseil d’administration adresse une lettre au maire le 2 septembre dans laquelle il menace de ne pas assurer l’organisation de la fête du millésime. Il argumente estimant que « la mairie n’a pas mis en place de garanties suffisantes pour protéger l’oenothèque. » Ce à quoi le maire répond, par l’intermédiaire de la presse locale, qu’il n’a pas besoin de l’Association pour organiser l’évènement.

La communauté de commune se porte acquéreur, mais les discussions restent au point mort

Vendredi dernier pourtant, une solution semblait se dessiner. Ferdinand Bernhard, président de la communauté de commune propose de racheter le bâtiment, et affirme sa volonté d’y conserver la Maison des vins.  « C’est une solution qui conviendrait à tout le monde », appuie Cédric Gravier. Les deux hommes se sont rencontrés lundi 23 septembre, mais la situation est toujours au point mort. « Nous avons pu discuter, ce qui est bien, mais le maire souhaite d’abord vérifier la faisabilité juridique du projet, ce qui dans l’absolu n’est pas une réponse qui nous convient », relate Cédric Gravier.

Pour l’heure, l’Association campe donc sur ses positions et ne souhaite pas s’engager à assurer la fête du millésime. « Nous avons le soutien des vignerons, pour qui la Maison des vins est une vitrine importante », affirme Cédric Gravier. Sans une réponse de la part du maire d’ici 10 jours, l’Association se verra contrainte de confirmer l’annulation de la fête du millésime, faute de temps suffisant pour l’organiser. De son côté, la mairie n’a pas donné suite à nos demandes d’interview.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
L’Alouette lulu aime se percher sur des piquets de vigne. © A. Bossus
L’Alouette lulu, oiseau emblématique des vignobles
Cette alouette se repère au printemps grâce à son chant, « lululu », qui lui a valu son nom. Des mesures de préservation peuvent…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole