Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Conjoncture mondiale
Baisse de la production mondiale

L'Organisation de la vigne et du vin annonce une récolte faible, estimée à 248,2 millions d'hectolitres.

Federico  Castellucci, directeur général de l'Organisation internationale de la vigne et du vin : "La situation sur les prix risque d'être tendue".
Federico Castellucci, directeur général de l'Organisation internationale de la vigne et du vin : "La situation sur les prix risque d'être tendue".
© OIV

Conséquence des évènements climatiques intervenus en 2012 principalement en Europe et du recul du vignoble mondial, la production mondiale de vin s'établira dans une fouchette comprise entre 243,5 et 252,9 millions d'hectolitre, a annoncé l'Organisatioin internationale de la vigne et du vin (OIV) le 30 octobre. Ce niveau de production est le plus faible jamais enregistré depuis 1998 par l'OIV. Le recul est particulièrement marqué en Europe où la perte de surface s'est effectuée à un rythme de 80 millions d'hectares/an sous l'impulsion de la politique mise en oeuvre. Certains pays, cependant, connaissent une hausse de leur production. Les volumes produits au Chili ont augmenté de 32% depuis 2007 ; ceux vinifiés en Australie de 20%. Ce dernier pays aurait réduit ses surfaces mais drastiquement augmenté la productivité de son vignoble. La consommation mondiale, quant à elle, se stabilise à son niveau de 2009 à 240 millions d'hectolitres. La baisse observée en 2007 et 2008 semble donc enrayée.


Dans ce contexte, les prix augmenteront-ils ? Le directeur général de l'OIV, Federico Castellucci, répond : "je ne sais pas si les prix vont augmenter. On observe une hausse du prix des vins de base en vrac. Mais il y a aussi une limite à cette augmentation : la conjoncture économique".



Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

chocolatier patrick roger
Quand un chocolatier devient vigneron
Chocolatier renommé, Patrick Roger a trouvé des vignes dans le domaine qu’il a acquis en 2015 dans les Pyrénées Orientales pour…
En Bourgogne, la filière viti-vinicole relève le défi de l’emploi
Près de 150 000€ vont être injectés dans le programme « Vita Bourgogne / Les métiers du vin: votre avenir! », qui a pour objectif…
 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Le Traclink Pilot s’appuie sur un laser et autorise un décalage gauche ou droite.  © Lindner
Les systèmes de guidage augmentent la productivité
Caméras, GPS, ultrasons… Il existe une diversité d’outils pour assister la conduite des tracteurs vignerons.
[Contenu partenaire] ARMICARB®, contre oïdium et botrytis, une réponse biocontrôle qui a fait ses preuves
Le raisonnement des programmes fongicides vigne devient de plus en plus difficile. Pour gérer le complexe maladie (mildiou,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole